CCI Nantes St-Nazaire
CCI Nantes St-Nazaire
16 Quai Ernest Renaud - CS 90517
44105 Nantes Cedex 1

Tel : 02 40 44 60 00
communication@nantesstnazaire.cci.fr

Actualité

Elections législatives 2017 : les entreprises prennent la parole

Économie - 29 Mai 2017

Elections législatives 2017 : les entreprises prennent la parole

Les propositions des chefs d'entreprises ont été adressées aux candidats aux élections législatives pour contribuer au développement économique et à la création d’emploi.

24h pour vous répondreUne question ? Nos conseillers vous répondent !

une démarche participative :

 

31 propositions qui convergent vers un seul objectif : favoriser le développement économique et donc la création d’emplois dans nos territoires. Elles émanent d’un travail de plusieurs semaines au sein des 10 commissions de travail de la CCI (composées de chefs d'entreprises élus à la CCI Nantes St-Nazaire), ainsi qu’au sein des instances des organisations professionnelles : MEDEF et CPME 44.

 

Le fruit de ce travail a été soumis par mail à un panel d’entrepreneurs représentatif de la diversité du tissu économique de la Loire-Atlantique. Ce sont plus de 800 dirigeants d’entreprises qui ont participé à la sélection de ces propositions via une enquête diffusée par mail entre le 11 et le 18 mai 2017. Cette initiative a d’ailleurs été saluée par les dirigeants interrogés, satisfaits de pouvoir s’exprimer sur des sujets qui les touchent directement.

10 propositions prioritaires :

 

Parmi les 31 propositions, les 804 dirigeants d’entreprises participants à l'enquête ont sélectionné les 10 propositions qui leur semblaient prioritaires :

 
1. Réduire les charges sociales pesant sur les salariés pour favoriser le pouvoir d’achat. 
 
2.  Favoriser l’entrepreneuriat en alignant le régime chômage pour les travailleurs non-salariés, les salariés et les mandataires sociaux.
 
3.  Transformer le CICE en réduction permanente de charges en tenant compte des incidences sur l’impôt sur les sociétés.
 
4.  Supprimer le contrat pro au profit du contrat d’apprentissage. Simplifier le dispositif : un seul contrat, une seule règle et sans limite d’âge pour y accéder.
 
5.  Simplifier la réforme de la pénibilité pour la rendre applicable pour les PME.
 
6.  Encourager par des mesures incitatives (réduction d’impôt et déduction des pertes en capital) l’investissement en capital dans les entreprises.
 
7.  Supprimer la fiscalité sur les résultats des entreprises réinvestis dans l’augmentation de capital.
 
8.  Doubler les seuils sociaux dans les entreprises pour les porter à 20 – 40 et 100 pour libérer l’emploi. 
 
9.  Mettre en place un stage obligatoire annuel d’une semaine dans les PME pour l’ensemble des parlementaires. 
 
10.  Accompagner le développement des infrastructures (NDDL, franchissement de la Loire, LGV, GPM NSN …) pour dynamiser l’attractivité du territoire.

témoignage de chef d'entreprise :

 

Les chefs d'entreprises locaux ont formulé ces propositions et plus d'une centaine ont accepté de témoigner, de part leurs expériences de dirigeants pour donner du poids et rendre concrètes, pragmatiques et opérationnelles leurs propositions.

Jacques David, Atelier David à Guérande : 

 

" Réduire les charges sociales pesant sur les salaires pour favoriser le pouvoir d’achat"

 

En quoi cette proposition sert-elle le développement des entreprises et de l’emploi ?

"Plus de pouvoir d’achat = plus de consommation = plus d’optimiste = donc plus de commandes pour les entreprises = plus d’embauche pour réaliser les commandes."

 

Qu’est-ce que cette proposition induit pour mon entreprise ? 

"Plus de pouvoir d’achat à mes salariés donne ou créé une bonne ambiance donc plus de productivité et plus de compétitivité (on peut amplifier l’augmentation par une augmentation en sus donnée par l’entreprise ).

Grâce à cette augmentation l’écart entre ceux qui travaillent et ceux qui bénéficient d’aides s’agrandit (en plus elle peut motiver les sans-emploi à reprendre un travail surtout dans une activité sinistre tel que soudeur, métallier, chaudronnier, etc...)

Enfin si cette mesure est faite au niveau national , elle sera applicable à tous, il n'y aura donc pas de concurrence en terme de tarif horaire."

 

Pouvez résumer en 1 phrase courte pourquoi cette proposition vous parait prioritaire ?

"Cette mesure est prioritaire avec d’autres bien sûr, car elle amplifierait le vent optimiste qui souffle aujourd’hui. Elle donnerait a tous un gage pour que le changement réussisse. Elle donnerait confiance à la population qui deviendrait le moteur d’une France qui gagne.
Bien sûr ce point n’est qu’un élément d’un ensemble de mesures qui doit alléger le coût du travail pour être efficace : avant tout les entreprises doivent être compétitives face au pays low cost et face à la mondialisation."

 

 

Retrouvez plus de témoignages et l'intégralité des propositions dans le document transmis aux candidats.

Découvrez également le communiqué de presse diffusé lundi 29 mai 2017.

 

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

Votre contact

Anne-Sophie POGU

Département Economie et Stratégie des Territoires

anne-sophie.pogu@
nantesstnazaire.cci.fr

Recommander à un ami loader

CCI Nantes St-Nazaire

Voir toutes nos implantations
CCI Pays de la Loire
Le site web de la CCI Pays de la Loire  
CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie