CCI Nantes St-Nazaire
CCI Nantes St-Nazaire
16 Quai Ernest Renaud - CS 90517
44105 Nantes Cedex 1

Tel : 02 40 44 60 00
communication@nantesstnazaire.cci.fr

Actualité

l'aéroport Nantes Atlantique

Aménagement du territoire - 24 Avril 2015

Les conséquences écologiques d'une extension de l'actuel aéroport

Une étude EY pointe du doigt les nombreuses contraintes environnementales qui seraient liées à un réaménagement de l'aéroport Nantes Atlantique.

24h pour vous répondreUne question ? Nos conseillers vous répondent !

Des sites Natura 2000

 
Devant les propositions d’extension de l’aéroport actuel faites par les opposants au transfert vers Notre-Dame-des-Landes, la CCI Pays de la Loire a souhaité analyser les contraintes liées à une éventuelle extension sur le site actuel de Nantes Atlantique.
Confiée au cabinet EY (ex-Ernst & Young), qui dispose d’une branche spécialisée en droit de l’environnement, cette étude juridique a été menée sur la base du rapport de la DGAC*, mais aussi de l’étude des opposants du Cedpa intitulée « optimisation et développement de l’aéroport de Nantes-Atlantique ».
 
Les résultats synthétiques de cette étude ont été rendus publics le 21 avril. Ils mettent en avant plusieurs éléments :
 
  • «  Nantes-Atlantique est situé sur une zone géographique regroupant de nombreux enjeux environnementaux : zones humides, espèces protégées, zone naturelle d’intérêt faunistique et floristique (ZNIEFF), réserve naturelle, site classé, espaces boisés classés, loi littoral, sites Natura 2000. »
     
  • «  Ces sites Natura 2000 sont au nombre de 3, dont 2 dans un rayon d’environ 5km qui hébergent de nombreux oiseaux migrateurs et chiroptères : le site du lac de Grand-Lieu, le site de l’Estuaire de la Loire et le site de la Vallée de la Loire de Nantes aux ponts de Cé. »
     
  • « Dans la perspective de l’agrandissement de l’aéroport de Nantes-Atlantique, le projet devra se soumettre aux particularités de la règlementation Natura 2000. » Cette réglementation « oblige à la conservation effective de l’intégrité des sites en ne prévoyant le recours à la compensation qu’à titre dérogatoire et de manière particulièrement restrictive. »
     
  • L’étude précise par ailleurs que 3 conditions cumulatives autoriseraient un aménagement sur place
  • - « Que les mesures compensatoires soient adoptées pour assurer la cohérence globale de Natura 2000
  • - que le projet soit justifié par des raisons impératives d’intérêt public majeur 
  • - qu’il n’existe pas de solution alternative au projet ».
  • Or, le transfert de l’aéroport à Notre-Dame-des-Landes déclaré d’utilité publique constitue une alternative et rejette cette troisième condition cumulative. 
     
  • Enfin, en cas d’agrandissement de l’aéroport Nantes-Atlantique, il faudrait « prendre en compte les prescriptions de la loi Littoral où le projet d’extension se situera sur la commune de Saint-Aignan de Grand Lieu. Cette commune étant riveraine du lac, elle est soumise aux prescriptions de la loi littoral. »
 
En conséquence, pour la CCIR, les contraintes environnementales sont bien plus fortes qu'à Notre-Dame-des-Landes.
 
* réalisé lors de la commission du dialogue intitulé « Evaluation du réaménagement de Nantes-Atlantique dans le scénario d’un maintien de l’activité »

 

 

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

Recommander à un ami loader

CCI Nantes St-Nazaire

Voir toutes nos implantations
CCI Pays de la Loire
Le site web de la CCI Pays de la Loire  
CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie