Commerce, industrie, services

Dossier

Des dispositifs sur-mesure

Publié le 01/09/2014 - Par Magali Le Clanche

Plonger sans accompagnement dans le bain de l'international peut s'avérer plus hasardeux que fructueux. D'où la mise en place, sur le territoire, de nombreux dispositifs facilitant les démarches des entreprises à l'étranger. Illustrations.

Des dispositifs sur-mesure

Se rendre sur des salons à l’étranger, recruter un commercial export, se doter de moyens marketing pour l’international... toute entreprise souhaitant se développer hors de l’Hexagone doit mener divers chantiers et acquérir des savoir-faire. Si elle est implantée en Pays de la Loire, les accompagnements à sa disposition ne manqueront pas. Car de nombreux partenaires (chambres consulaires, collectivités locales, etc.) sont impliqués ensemble sur ce terrain pour répondre aux besoins rencontrés.

Dans le cadre notamment du « Plan régional d’internationalisation des entreprises », élaboré par la Région en 2013, les aides pour l’export se sont largement étoffées. Du dispositif « Senior Export », qui permet d’intégrer temporairement un cadre export, à « Etude Export » qui aide l’entreprise à sélectionner un nouveau marché cible, pas moins de 11 mesures sont dédiées aux entrepreneurs ligériens. Et ce des leurs premiers pas à l’export jusqu’à la phase de commercialisation. 

CCI International : la porte d'entrée

Sur le territoire, l’accès à ces aides est particulièrement bien balisé. Avec le service mutualisé des CCI des Pays de la Loire, CCI International, pour guichet principal. « Nous sommes présents dans chaque département. Outre un appui individualisé, nous orientons les entreprises vers les dispositifs et les partenaires appropriés à leur projet, présente Florence Crossay, conseillère.

Nombre d’entreprises, ayant franchi son seuil, constatent les avancées. Parmi elles figure la société nantaise HydrOcean, spécialisée en hydrodynamique et simulation numérique pour les domaines naval, offshore, nautisme et énergies marines. « À la création de la société en 2007, la part à l’export était marginale, relate Erwan Jacquin, son président. À partir de 2010, nous avons bénéficié de l’accompagnement de CCI International via une formation et l’intervention d’un conseiller dans l’entreprise. Cela nous a permis de structurer peu à peu notre développement à l’international, avec l’embauche d’un commercial de langue anglaise, spécialisé export. » Présent aujourd’hui dans 11 pays, HydrOcean connaît une forte croissance de son chiffre d’affaires (3 M€ visés en 2014 contre 2M€ l'an passé), tirée par le marché de l’export (30 % du CA).

Pour l’entreprise AI4R, spin-off issu en 2012 du laboratoire de recherche Subatech, les dispositifs d’accompagnement sont aussi les bienvenus. D’autant que l’export constitue pour elle un passage obligé. « Spécialisés dans des solutions innovantes d’imagerie médicale pour la recherche préclinique, nous nous trouvons sur un marché de niche au niveau mondial. La France n’offrant pas assez de débouchés, nous sommes sur une logique de conquête élargie, à la fois des personnes utilisatrices de notre techn logie et des pays où la commercialiser », explique Jérôme Donnard, directeur général. Incubée par Atlanpole, et ayant bénéficié de divers conseils (démarrage de l’activité, mise en place des aspects réglementaires pour vendre à l’étranger, etc.) auprès des acteurs ligériens, la société a également suivi un module intitulé « Start international » fin 2013 via CCI International. Pour le dirigeant, cette formation a permis de « formaliser les actions de prospection à l’export. »  

Sécuriser sa démarche export

Une dynamique de progrès à laquelle l’entreprise a pris goût : « Nous avons déposé un dossier en avril dernier pour bénéficier du dispositif Senior Export. Avec le suivi de CCI International durant tout le recrutement, nous avons pu intégrer à temps partiel un commercial spécialisé dans notre domaine sur le marché européen. Et nous pensons solliciter d’autres soutiens pour sécuriser encore davantage notre démarche export. »

Comme HydrOcean et AI4R, la société BRC, fabricant de destructeurs d’insectes à destination des professionnels, a expérimenté les soutiens à l’international. « Aller à l’export, c’était mieux absorber les baisses d’activité sur le marché français, explique Patrick Maillet-Jegou, son directeur commercial. Avec l’aide, depuis deux ans, de CCI International, nous avons structuré notre stratégie d’implantation. En s’appuyant aussi sur la société de conseil Altios International pour la recherche de distributeurs, nous avons attaqué les marchés polonais et allemand. » Des actions fructueuses : sur l’exercice 2013-2014, BRC a réalisé un chiffre d’affaires de 3 M€ (+ 25 % en trois ans), dont un cinquième hors de l’Hexagone. Après l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre..., la société s’est fixé le continent américain pour future étape.Parallèlement à ces dispositifs, le territoire cultive la force de frappe collective. En 2013, la Région a ainsi lancé le Hub international stratégique, permettant de réunir les acteurs régionaux engagés sur le volet export. Dans ce cadre, plusieurs filières régionales à potentiel (thérapies de demain, numérique, industries créatives...) ont été identifiées avec la volonté de bâtir collectivement, pour chacune, des plans d’action à l’international.  

Des entreprises regroupées

Les entreprises aussi tendent à unir leurs forces pour peser davantage à l’international. En témoigne le dispositif « Alliance Export », lancé fin 2012 par la CCI Nantes Saint-Nazaire, CCI International et le WTC Nantes Atlantique, membre du réseau mondial des World Trade Center. Son principe ? Une grande entreprise bien implantée à l’international aide une TPE-PME à y faire ses premiers pas, en lui prêtant, par exemple, des locaux à l’étranger ou en lui indiquant des contacts sur place.

Ces dernières années, le territoire a également vu naître divers groupements d’entreprises à l’export (Lydea, Clustexport, Deck Tonic, etc.). En mai dernier, la société Exago Group a ainsi été créée. A l’initiative de deux TPE, In Situ Experts hydrauliciens à Orvault et ID System à Ancenis, ce groupement d’intérêt économique leur permet de mutualiser les moyens pour développer leur activité à l’international. Et de réduire les coûts sur ce volet (stand sur un salon, frais de traduction, etc.). Deux autres entreprises, EDH à Mésanger et Fluid System, basée dans La Loire, ont depuis intégré Exago Group. En cumulant les activités des quatre entreprises, le GIE représente 20 M€ de CA et 130 salariés. De quoi peser plus sûrement hors de nos frontières...

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Plein Ouest #Export #International #Aide #Développement entreprises

Gérer son crédit documentaire
Voir le produit
Formation à l'international

International

Responsable en commerce international
Voir le produit
Responsable en commerce international

Formation professionnelle et diplômante (Bac+3) sous contrat de formation professionnelle

Appui implantation
Voir le produit
Appui implantation

Accompagner l'entreprise dans son projet d'implantation

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les recettes des pros de l'export

Commerce, industrie, services

01/09/2014

Article

Lire l'article

Les recettes des pros de l'export

Des soutiens financiers adaptés à chaque étape

Commerce, industrie, services

01/09/2014

Dossier

Lire l'article

Des soutiens financiers adaptés à chaque étape

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Tous les articles #Paroles de ...

Voir les articles suivants

Recommander à un ami loader

CCI Nantes St-Nazaire

Voir toutes nos implantations
CCI Pays de la Loire
Le site web de la CCI Pays de la Loire  
CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie