Commerce, industrie, services

Article

Nantes se lance dans l'aventure de la monnaie locale

Publié le 22/05/2015 - Par Fabienne Proux

Depuis le 28 avril, les entreprises et les particuliers peuvent utiliser la Sonantes pour régler certaines de leurs dépenses. Née d’une volonté politique, cette initiative doit booster l’économie du territoire en fluidifiant les échanges locaux… A condition que les Nantais l’utilisent. 

Nantes se lance dans l'aventure de la monnaie locale

Deux ans après le Pays de Retz qui a mis en place le Retz’l, la métropole nantaise tente l’expérience de la monnaie complémentaire locale (MCL), mais à une toute autre échelle que ses voisins (lire l’encadré Zoom. Née de la volonté politique de « fluidifier les échanges commerciaux locaux », les élus nantais ont mis trois ans à faire aboutir ce projet doté de moyens à la hauteur de leurs ambitions. La gestion de la Sonantes a été confiée au Crédit municipal de Nantes, banque à vocation sociale appartenant à la ville. Pour ce faire, deux structures ont été créées : la Sonao, une SAS gérant la plateforme informatique et commerciale dotée de 2 millions d’euros de capital et employant 6 personnes ; l’Assonantaise en charge des relations avec les utilisateurs et présidée par Pascal Bolo, adjoint aux finances à la ville de Nantes. Après 300 000 euros d’études, un budget de fonctionnement de 600 000 euros a été alloué au dispositif. « Nous espérons atteindre l’équilibre d’ici 2 à 3 ans », prévient Jacques Stern, directeur du Crédit municipal de Nantes.Tout dépendra de l’accueil que les Nantais réserveront à ce nouveau moyen de paiement. « Nous espérons obtenir l’adhésion de 10 % des entreprises de la métropole, soit 3 000 sur 32 000, d’ici à deux ans, annonce Pascal Bolo. Aux acteurs économiques locaux de s’en saisir, sinon cela ne fonctionnera pas ». Il espère non seulement booster l’économie du territoire, mais aussi favoriser « la création de richesses puisque le principe est que cette monnaie soit dépensée et non thésaurisée ». La Sonantes devrait aider les entreprises à préserver leur trésorerie en supprimant les risques de retards de paiement et d’impayés.

Convaincre les entrepreneurs locaux

Le cœur de cible de cette monnaie locale ? Les commerçants et les PME-PMI qui pourront payer leurs fournisseurs locaux et une partie des salaires en Sonantes. A charge pour eux d’ouvrir un compte au Crédit municipal, puis d’acquitter un droit d’entrée (de 50 à 1 000 euros en fonction du chiffre d’affaires réalisé sur l’agglomération nantaise) et un forfait mensuel (de 18 à 120 euros), offerts jusqu’en septembre. « Nous avons opté pour le forfait plutôt qu’un paiement au pourcentage, car une fois prise la décision d’adhérer, le professionnel a intérêt à l’utiliser le plus possible », argue Jacques Stern. Reste désormais à convaincre les entrepreneurs locaux de l’intérêt de la Sonantes considérée par certains comme « inutile » et « très éloignée de l’urgence économique ». Selon Thomas Perin, gérant de Sofideve et élu de la CCI mandaté pour suivre le développement de Sonantes, « les entreprises n’en attendent rien car les dirigeants ne savent pas de quoi il s’agit, à l’exception des initiés ». Il voit toutefois deux intérêts à cette monnaie locale. « Elle sera un outil facilitateur pour identifier la consommation locale et procurera un sentiment d’appartenance à une communauté d’habitants désireux d’être acteurs du développement du territoire, à l’instar d’une démarche RSE ». Il reste plus dubitatif sur sa capacité à doper l’économie locale et prévient qu’il sera « attentif à ce que le budget ne déborde pas ».

Zoom

Le réseau du Retz’l

Il fédère 250 adhérents dont 110 professionnels. S’il rayonne sur 35 communes, seulement 41 800 euros ont été convertis en coupons-billets Retz’l à fin 2014, ce qui constitue un frein à son développement. « La Sonantes a fait le choix de la dématérialisation totale, nous y pensons également », reconnaît Jean-Claude Chauvigné, coordonnateur du réseau du Retz’l.

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Plein Ouest #Economie #Nantes

Pack comptages piétons 2012
Voir le produit
Pack comptages piétons 2012

Evaluez le volume de flux piétons des principaux axes commerçants du centre-ville de Nantes

Comptage piétons Nantes 2013 : Fosse
Voir le produit
Comptage piétons Nantes 2013 : Fosse

Evaluer le flux de piétons sur l'axe Fosse

Comptage piétons Nantes 2011 : Boileau
Voir le produit
Comptage piétons Nantes 2011 : Boileau

Evaluer le flux de piétons de l'axe Boileau

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Du pain frais en libre-service dans les gares du tram-train

Commerce, industrie, services

19/03/2015

Article

Lire l'article

Du pain frais en libre-service dans les gares du tram-train

Quand la culture stimule l'économie

Commerce, industrie, services

20/03/2015

A la loupe

Lire l'article

Quand la culture stimule l'économie

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Tous les articles #Paroles de ...

Voir les articles suivants

Recommander à un ami loader

CCI Nantes St-Nazaire

Voir toutes nos implantations
CCI Pays de la Loire
Le site web de la CCI Pays de la Loire  
CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie