David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de la Carene, nous livre sa vision du commerce, de l’industrie et du tourisme et évoque les projets du territoire.

" />

Commerce, industrie, services

Propos et débats

« Nous devons réussir à mieux travailler ensemble »

Publié le 02/06/2014 - Par Véronique Couzinou

David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de la Carene, nous livre sa vision du commerce, de l’industrie et du tourisme et évoque les projets du territoire.

« Nous devons réussir à mieux travailler ensemble »

Quelle est la place de Saint-Nazaire au sein de la métropole Nantes Saint-Nazaire ?

On prend notre place naturellement car on a des cartes en main. Quels que soient les découpages ou l’évolution de la région, on aura toujours la mer, un port et un bassin industriel qui se diversifie, la Brière, et autour de nous de gros attracteurs touristiques comme les marais salants, les plages de la baie de La Baule et du Sud Loire. La métropole ne peut pas se développer sans tout cela, sans cepartenariat quotidien avec Nantes, mais aussi avec les communes alentours. On doit se positionner à l’échelle de l’Ouest de la France, et même de l’Europe. Il faut s’appuyer sur la force de la région nantaise, bien sûr, mais je pense qu’on a autant à apporter à Nantes que l’inverse. On échange d’ailleurs très régulièrement sur le sujet avec Johanna Rolland : les relations ne sont pas à sens unique. Je le dis clairement : Nantes Métropole, Cap Atlantique, la Carene et les communautés de communes comme Pontchâteau, Savenay et le Sud Loire doivent mieux travailler ensemble car les enjeux sont de taille en termes de flux, de développement touristique et économique, mais aussi d’habitat.

Saint-Nazaire peut-elle devenir une destination touristique à partentière ?

Bien sûr ! La vocation industrielle de Saint-Nazaire, on la défendra toujours car elle est créatrice d’emplois. Pour autant, on peut aussi développer le tourisme, et pas seulement industriel. Qui aurait parié sur une telle fréquentation du front de mer de Saint-Nazaire il y a quelques années ? On va poursuivre rapidement son aménagement, de l’embouchure de la Loire jusqu’au chemin côtier, développer l’offre commerciale sur le front de mer, mais aussi autour de la place du Commando qui sera le pivot entre le centre-ville, le quartier du Petit-Maroc, la base sous-marine et le port, avec ses infrastructures culturelles. On veut créer une promenade urbaine animée qui lie l’hypercentre et la mer de façon plus naturelle, et surtout drainer du monde dans la ville. Je suis navré de voir des cars qui ne viennent que pour visiter Escal’Atlantic et repartent aussitôt, mais je suis ravi quand 2 500 passagers anglais débarquent d’un paquebot en escale, investissent les restaurants et se baladent dans la ville. C’est cela, que l’on veut développer.

Verra-t-on un port de plaisance à Saint-Nazaire ?

On ne créera pas de port, pour des raisons économiques comme écologiques. En revanche, on peut accueillir de la plaisance. L’objectif est de pouvoir attirer toutes les populations, y compris plus aisées, mais pas à n’importe quel prix. L’autorisation d’occupation temporaire des entrepôts frigoriques Stef se termine fin 2015, ce qui pourrait permettre d’aménager de la plaisance dans les bassins du port. Et là, on a un atout de taille : on est à deux pas du centre-ville, avec l’animation que cela peut représenter. Évidemment, il n’est pas question de gêner l’activité portuaire et industrielle et c’est une réflexion que nous menons avec les industriels et le Grand Port Maritime. 

Comment redynamiser le commerce ?

Les gros travaux d’HelYce et d’amélioration de l’hypercentre ont créé une nouvelle accessibilité, mais de nombreux commerçants souffrent encore. Il faut continuer à améliorer l’espace public, créer notamment des espaces de proximité et de jeux pour les enfants, étoffer l’animation aussi, si l’on veut que le centre devienne une destination pour s’amuser, consommer, se promener. Mais, pour qu’il y ait de la vie en ville, il faut ramener des habitants dans l’hypercentre et donc le redensifier, en aidant par ailleurs les copropriétaires à rénover les logements bâtis à l’époque de la Reconstruction. On y travaille avec la Carene. C’est la première pierre pour redynamiser le commerce et le centre-ville en général.

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Plein Ouest #Saint-Nazaire #Territoire #Commerce #Tourisme

High Hospitality Academy - HHA
Voir le produit
High Hospitality Academy - HHA

34 fiches pratiques pour un accueil de qualité

Accueillir des clients étrangers
Voir le produit
Formation Accueil Anglais

Anglais : Accueillir les clients étrangers

Hygiène - Etablir et faire appliquer les bonnes pratiques d'hygiène
Voir le produit
Hôtellerie Restauration Eligible au CPF

La formation obligatoire en hygiène pour les restaurants

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Filière évènementielle : le club MICE est lancé

Commerce, industrie, services

07/03/2016

Article

Lire l'article

Filière évènementielle : le club MICE est lancé

Le tourisme se mobilise pour un accueil 5 étoiles

Commerce, industrie, services

01/12/2014

Article

Lire l'article

Le tourisme se mobilise pour un accueil 5 étoiles

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Tous les articles #Paroles de ...

Voir les articles suivants

Recommander à un ami loader

CCI Nantes St-Nazaire

Voir toutes nos implantations
CCI Pays de la Loire
Le site web de la CCI Pays de la Loire  
CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie