Compétences - Ressources Humaines

Article

Economie circulaire : le choix d’une compétitivité durable

Publié le 21/03/2016 - Par Magali Le Clanche

Lors d’une conférence au Salon de l’Industrie, la CCI Pays de la Loire et l’ADEME ont signé leur engagement commun pour l’économie circulaire. Avec l’apport, sur cette question, de divers témoignages.

Economie circulaire : le choix d’une compétitivité durable

Donner plusieurs vies à la matière, en la recyclant, c’est bon pour la planète. C’est aussi bénéfique pour les entreprises, qui trouvent dans ce processus une source d’avancées. Le 16 mars à Nantes, dans le cadre du Salon de l’Industrie et de la Sous-traitance, une conférence a eu lieu sur le thème «Gagnez en compétitivité durable grâce à l’économie circulaire». Organisée par la CCI Pays de la Loire, elle a rassemblé nombre d’acteurs impliqués sur ce terrain.

La CCI Pays de la Loire et l’ADEME y ont officiellement signé une convention de partenariat(*). Via cet accord, ces structures ont rappelé leur volonté de contribuer ensemble au développement de l’économie circulaire et de ses différents piliers (éco-conception, recyclage, économie de la fonctionnalité, etc.). « Cet accord conforte toutes les actions menées sur nos territoires par les 5 CCI, dans le cadre de la TRIA (**), a commenté Jean-François Gendron. Nous devons massifier ces actions pour faire en sorte que le maximum d’entreprises en bénéficient. »

Investir et s’appuyer sur la recherche

Après cette signature, trois entreprises ont témoigné lors d’une table ronde. C’est le cas de Manitou (3 300 salariés - CA : 1,2 Md€), spécialisé dans le matériel de levage et de manutention. En 2013, l’entreprise a analysé le cycle de vie de ses chariots télescopiques. « Notre objectif était de réduire à chaque étape le coût d’utilisation et l’empreinte environnementale de la machine » explique Aude Brezac, responsable RSE. De là est né l’éco-programme REDUCE qui s’est traduit notamment, sur chaque machine, par l’affichage de la consommation de carburant.

Avec 125 salariés, Posson-Packaging (CA : 24 M€) spécialisée dans le cartonnage s’est également engagée, depuis des années, dans une démarche environnementale active (réduction des rejets, maîtrise de sa consommation d’énergie, recyclage de déchets…). Avec l’obtention dès 2000 de l’ISO 14 0001. « Alors que l’entreprise était en plein marasme lorsque je l’ai reprise en 1995, l’enjeu environnemental a redonné espoir aux équipes, témoigne sa présidente, Sylvie Casenave-Péré. Grâce à cette dynamique de moindre impact sur l’environnement, le chiffre d’affaires a été multiplié par 7 en 20 ans ! »

Une approche que Denis & Fils (170 salariés ; CA : 24 M€) partage. Spécialisée dans les bougies de décoration, l’entreprise nantaise repense la fabrication de ses produits. « Pour préparer l’avenir, il est nécessaire d’intégrer davantage de matériaux biosourcés, explique Marie Pouliquen, Directrice Qualité Innovation de l’entreprise. Cela suppose toutefois d’investir, de s’appuyer sur les réseaux de recherche et de sensibiliser le consommateur à l’achat de produits verts un peu plus coûteux. »

LES JEUNES, AMBASSADEURS DE LA TRIA

Pour favoriser l’économie circulaire, les CCI du territoire mettent en oeuvre divers dispositifs. Lors d’une seconde table ronde, Philippe Lohezic, responsable du pôle Développement durable de la CCI du Maine-et-Loire a présenté l’outil Act’IF. Utilisé en Pays de la Loire depuis 2015, cet outil de quantification et géolocalisation des flux (matières, énergie, compétences…) favorise les mutualisations inter-entreprises. D’ici 2 à 3 ans, 500 entreprises devraient y recourir.

A cette dynamique collaborative contribue aussi l’opération « Jouons CO2llectif pour l’environnement ». « Issu d’un partenariat entre la CCI, l’ADEME et Nantes Métropole, ce dispositif vise à mobiliser les entreprises sur l’économie circulaire à l’échelle des parcs d’activité, explique Michelle Delcroix Fiallex, Conseillère Environnement à la CCI Nantes St-Nazaire. Cela se traduit par l’identification de correspondants environnement dans chaque structure, par des visites d’entreprises ou encore par la mise en place de projets de mutualisation comme des collectes groupées de déchets. »

Les CCI des Pays de la Loire, enfin, ont présenté leur engagement auprès des établissements d’enseignement supérieur via la TRIA Academy. « Nous avons besoin des jeunes pour être les ambassadeurs de l’économie circulaire dans les entreprises », a affirmé Marie-Jeanne Bazin, élue référente Développement durable à la CCI Pays de la Loire. Pour 2016-2020, une convention a été ainsi passée entre la CCI Pays de la Loire et le groupe ESAIP. De quoi donner aux jeunes générations le moyen d’agir pour une économie verte et performante.

 

(*) en présence de Bruno Léchevin, président de l’ADEME, Henri-Michel Comet, préfet de la région Pays de la Loire, et Jean-François Gendron, vice-président CCI Pays de la Loire

(**) TRIA : Troisième Révolution Industrielle et Agricole

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Economie #Développement durable #Développement entreprises #Plein Ouest

Devenez référent sécurité de votre entreprise
Voir le produit
Devenez référent sécurité

Efficacité énergétique dans l'entreprise : Pourquoi et comment ?

Référent environnement
Voir le produit
Devenez référent sécurité

Efficacité énergétique dans l'entreprise : Pourquoi et comment ?

Plan Climat Energie Territoriaux
Voir le produit
Plan Climat Energie Territoriaux

Engagez ou renforcez la démarche environnementale et énergétique dans votre entreprise

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Tous les articles #Paroles de ...

Voir les articles suivants

Recommander à un ami loader

CCI Nantes St-Nazaire

Voir toutes nos implantations
CCI Pays de la Loire
Le site web de la CCI Pays de la Loire  
CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie