International

Article

Digital : des pépites à la conquête de l’export

Publié le 16/01/2017 - Par Magali Le Clanche

Mettre un pied à l’étranger, puis se déployer sur le globe. Pour l’entreprise à fort potentiel de croissance, il s’agit souvent d’un cap obligé et fructueux. A condition, toutefois, d’emprunter le bon chemin. Trois dirigeants du numérique témoignent.

Digital : des pépites à la conquête de l’export

Du 5 ou 8 janvier dernier, le CES de Las Vegas est venu rappeler l’excellence tricolore dans le hight-tech. Avec une présence remarquée de la French Tech – 3e délégation après les Etats-Unis et la Chine – à cet évènement B to B de l’électronique grand public. L’expertise française dans le digital, sous diverses formes (Internet des objets, réalité virtuelle et augmentée…), est aujourd’hui non seulement reconnue. Mais, elle trace aussi sa voie à l’international comme l’illustrent des start-up du territoire.

A l’étroit dans l’Hexagone

Yann Mareschal, président-fondateur de la start-up nantaise Ars Nova SystemsProposant un contrôle parental sur smartphone, ordinateurs, tablettes, etc., avec la création en 2012 de parentsdanslesparages.com, Ars Nova Systems a ainsi engagé une réflexion sur l’export dès 2013. Et noué des partenariats avec Post Telecom au Luxembourg (2014), puis avec Alfa Télécommunications au Liban (2016). « Sur la cible opérateurs, au niveau national, on fait le tour rapidement. Nous souhaitions donc reproduire notre modèle économique à l’export », explique Yann Mareschal, président-fondateur de la start-up nantaise, où travaillent 6 personnes. Depuis, l’entreprise a lancé TeenLimit. Marketée aux Etats-Unis, accessible sur App store et Play store, cette application de contrôle parental propose des fonctionnalités élargies telles que la régulation du temps d’utilisation, le pilotage à distance et le filtrage internet.
Autre entreprise, ayant passé les frontières : Imedsys. Créée en 2004, cette société conçoit des systèmes de radiologie numérique, à partir d’une plateforme logicielle baptisée Imedview. L’an passé, elle a engagé des actions de prospection vers l’Europe et l’Afrique. « Nous avons un revendeur exclusif au Maroc ainsi que deux revendeurs en Allemagne. Désormais, nous étendons nos démarches en Angleterre et dans d’autres pays d’Afrique », précise Philippe Pally, son gérant. Pour Imedsys, l’international de même s’imposait. Car sur le marché vétérinaire, segment de niche où la société se positionnait initialement, trop peu de débouchés s’offraient en France.

Zoom

Des accompagnements vers l’international
Premiers pas ou dynamique à conforter, CCI International accompagne les projets à l’export des entreprises. Divers dispositifs existent pour cela, parmi lesquels :

  • Start international : mise en œuvre par les conseillers d’Atlanpole et de CCI International Pays de la Loire, cette formation sur mesure est dédiée aux entreprises innovantes, qui démarrent à l’international.
  • Accel’export : via ce programme, les entreprises ligériennes dotées d’un projet à l’export peuvent intégrer un stagiaire en alternance (11 mois), formé au Centre de perfectionnement au commerce international (CPCI) de la CCI Nantes St-Nazaire.
  • Accompagnement stratégique et opérationnel export : ce programme cible toute entreprise, soucieuse d’établir une stratégie internationale pérenne. Avec la construction d’une démarche globale (ciblage des marchés, réalisation d’un business plan export, recherche de financements adaptés, etc.).

Franchir les barrières

Najette Fellache, co-fondatrice et dirigeante de SpeachMeSpeachMe, enfin, illustre cet appétit d’ailleurs. Spécialisée dans le partage de savoirs en peer-to-peer, via des « capsules » vidéos en ligne, la jeune pousse a ouvert un bureau à Austin au Texas, l’été dernier. Le déclic, Najette Fellache l’a eu en 2014. « A l’époque, nous avions participé à une Learning Expedition à San Francisco, organisée par RealChange et le Conseil régional. C’est dans ce cadre que nous avons rencontré nos premiers clients américains Tesla et SunPower », relate la co-fondatrice et dirigeante de SpeachMe. Forte d’une levée de fonds de 2,2 M€, réalisée en 2016 auprès d’Alven Capital, l’entreprise a vu ses rangs s’étoffer : elle est passée de 12 à 40 salariés (dont 8 aux Etats-Unis). Ils devraient être plus d’une centaine d’ici décembre. Avec des ouvertures en Allemagne et au Royaume-Uni, visées également fin 2017.
Autant de parcours, qui demandaient de lever des freins. Outre la barrière de la langue, présente quand il faut présenter des technologies pointues, ces entreprises ont dû identifier les relais pertinents sur place. Ainsi, pour trouver des partenaires fiables, aptes à mener ses campagnes marketing aux Etats-Unis, Yann Mareschal dit « avoir sollicité nombre de personnes de son réseau, en multipliant les contacts pour trouver les bons fils à dérouler. » Les trois dirigeants, de même, ont dû intégrer les spécificités de chaque marché. « Aux Etats-Unis, l'approche business est différente de celle de la France et très pragmatique. Là-bas, il est essentiel de prouver le ROI. D’où l’obligation notamment de s’appuyer sur une équipe locale employant des Américains », témoigne Najette Fellache. Sans oublier la patience à posséder nécessairement. Entre la prise de contact et les premiers contrats signés s’écoulent souvent jusqu’à 3 ans.

Un parcours méthodique

Mais ces pépites du numérique n’ont pas avancé seules. Divers acteurs, spécialisés dans le développement à l’international, les ont accompagnées sur différents plans (financements, conseils, etc.). C’est le cas de CCI International qui permet aux entrepreneurs, via divers dispositifs (lire encadré), de bâtir un parcours à l’export raisonné et méthodique. Tandis qu’Ars Nova Systems et SpeachMe ont suivi la formation « Start international », Imedsys a ainsi obtenu l’appui d’une stagiaire CPCI pour prospecter en Espagne et en Amérique du Sud. Cette dernière entreprise a également bénéficié de l’« Accompagnement stratégique et opérationnel export ». De quoi explorer les possibilités offertes dans ce domaine, tout en restant réaliste.

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #International #Export #Entreprise #Développement entreprises #Conseil #Plein Ouest

Tremplin International
Voir le produit
Tremplin International

Faites vous accompagner à l'export

Appui implantation
Voir le produit
Appui implantation

Accompagner l'entreprise dans son projet d'implantation

Flash'diag marketing ventes
Voir le produit
Flash'diag marketing ventes

Faites le point sur vos pratiques en matière de relations clients

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

"L'export nous permet de lisser notre activité sur l'année"

Commerce, industrie, services

19/03/2015

Article

Lire l'article

"L'export nous permet de lisser notre activité sur l'année"

Tous à l'export ?

Commerce, industrie, services

01/09/2014

Article

Lire l'article

Tous à l'export ?

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Tous les articles #Paroles de ...

Voir les articles suivants

Recommander à un ami loader

CCI Nantes St-Nazaire

Voir toutes nos implantations
CCI Pays de la Loire
Le site web de la CCI Pays de la Loire  
CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie