Aménagement du territoire

Dossier

4 enjeux clés pour le territoire

Publié le 06/06/2016 - Par Rédaction Plein Ouest

Dans un contexte de mondialisation où le terrain de jeu est a minima européen, le futur aéroport se veut une réponse à la mesure des enjeux.

4 enjeux clés pour le territoire

1. Un équipement au service du développement économique

Un aéroport performant est un levier essentiel au service du développement économique, de l’emploi, de l’attractivité et du rayonnement international de nos entreprises (voir les infographies ci-dessous).
Chaque année, l’actuelle plateforme aéroportuaire enregistre une croissance plus forte. Selon les chiffres publiés en janvier par l’aéroport Nantes-Atlantique, le trafic pour l’année passée a connu, avec 4,4 millions de passagers, une hausse de 5,7 %. Selon les prévisions de l'enquête publique, préalable à la DUP (Déclaration d'utilité publique), menée fin 2006, ce niveau de trafic ne devait pas être atteint avant 2018. Le dossier d’enquête tablait, quant à lui, sur 3,4 millions de passagers accueillis en 2015. Nantes-Atlantique, où 11 nouvelles lignes régulières opèrent et qui dessert 40 destinations européennes, affiche la plus forte croissance parmi les aéroports régionaux français. Avec un doublement de son trafic en moins de dix ans.
L’aéroport voit ainsi son nombre de jours de saturation (plus de 14 000 passagers par jour) augmenter : 135 en 2015 contre 36 en 2012. Ce qui génère des difficultés pour traiter l’afflux de passagers.
Enserrée entre le centre urbain et la réserve naturelle de Grand-Lieu, avec une emprise foncière limitée, la plateforme actuelle sera en déficit de capacité dans les prochaines années.

La Loire-Atlantique, un territoire dynamique

 

2. Une sécurité renforcée

Noté « A » dans la classification internationale, l’aéroport Nantes-Atlantique offre les conditions de sécurité attendues pour l’exploitation de la plateforme. Dans le cas contraire, il aurait été fermé sans délai. Néanmoins, de par sa localisation géographique et sa proximité directe des zones à forte densité de population, il présente une dangerosité supérieure à celle d’autres aéroports en France. Et ce d’autant plus que les avions survolent le centre-ville de Nantes à basse altitude (moins de 500 m d’altitude), juste avant de se poser. Une caractéristique que l’on ne retrouve pas pour d’autres villes en France.AGO Une sécurité renforcée


Ces dernières années, la Cité des Ducs a enregistré plusieurs incidents. Dans la nuit du 21 mars 2004, un appareil de la compagnie Luxor Air s’était ainsi écarté quelques minutes de la trajectoire réglementaire, rasant la ville au-dessous des hauteurs autorisées. Aujourd’hui, 12 500 avions arrivent par le nord chaque année et survolent la ville. Le futur aéroport du Grand Ouest, implanté loin des centres urbains, réduira sensiblement les risques.

3. De nouvelles opportunités de développement urbain

À la mise en service de l’aéroport du Grand Ouest, à Notre-Dame-des-Landes, l’actuel aérodrome sera fermé. Cette fermeture, libérant de l’espace pour bâtir des logements au sein de l’agglomération nantaise, contribuera ainsi à limiter l’étalement urbain autour de Nantes. Et ce d’autant plus que la fermeture de Nantes-Atlantique sonnera également la fin des contraintes d’urbanisation liées au bruit. Actuellement, dans un périmètre étendu autour de l’aéroport, aucun nouveau logement ne peut être construit en raison du bruit.
Néanmoins, pour les besoins du pôle industriel aéronautique voisin, qui comprend notamment Airbus où travaillent 3 500 personnes, la piste permettant d’envoyer les éléments produits à Nantes vers d’autres sites, sera conservée dans le but de maintenir la dynamique industrielle. Cela correspond au décollage de deux à trois avions par semaine.

4. Un  projet qui tient compte de l'environnement

Premier aéroport HQE, le futur aéroport du Grand Ouest intègre les préoccupations environnementales. En témoigne le choix de son implantation géographique. Alors que Nantes-Atlantique est enclavé entre le centre-ville de Nantes et le lac de Grand-Lieu (réserve naturelle Natura 2000, en raison de la rareté de ses espèces animales et végétales), le site de Notre-Dame-des-Landes ne compte aucune zone de ce type à proximité.
L’État et les collectivités, d’autre part, se sont attachés à respecter la législation environnementale, en matière de zones humides et de biodiversité. De même, le projet répond à la consommation des espaces agricoles et à l’étalement urbain croissant. Fin 2013 a été mis en oeuvre un Périmètre de protection des espaces agricoles et naturels périurbains (PEAN), permettant d’en préserver 17 300 hectares. Avec la création d’une « coupure verte » entre le futur aéroport et le nord de l’agglomération nantaise.

Comme toute construction d’infrastructures nécessaires aux activités humaines (nouvelles lignes ferroviaires, création d’un complexe sportif, etc.), ce projet impacte inévitablement les milieux naturels. Et le futur aéroport n’y échappe pas. Le 17 juillet 2015, des arrêtés environnementaux ont donc été pris sur les méthodes de compensation écologique et sur le déplacement des espèces protégées, avant le tout début des travaux.

Les bénéfices économiques du futrur Aéroport du Grand Ouest

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Aménagement du territoire #Economie #Futur aéroport #Référendum #NDDL #Plein Ouest

Fichier VIP Loire-Atlantique
Voir le produit
Fichier VIP Loire-Atlantique

Identifiez les principaux acteurs de l'économie locale

Pack'Energie
Voir le produit
Pack'Energie

Bénéficiez d'un Pack complet pour réduire vos consommations d'énergie.

Comprendre et utiliser les réseaux sociaux professionnels
Voir le produit
Formation Web

Les réseaux sociaux

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Un projet aux coûts maîtrisés

Aménagement du territoire

06/06/2016

Loupe

Lire l'article

Un projet aux coûts maîtrisés

Anticiper les difficultés : un réflexe salvateur

Commerce, industrie, services

16/09/2016

Loupe

Lire l'article

Anticiper les difficultés : un réflexe salvateur

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Plein Ouest, l'eMag

Décrypter l'économie de nos territoires

A la une de Plein Ouest

Brèves

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 09

    SEP

  • 18

    JUL

  • 16

    JUN

  • 16

    JUN

  • 10

    JUN

  • 09

    JUN

  • 06

    JUN

  • 29

    JAN

  • 19

    JAN

  • 07

    DEC

  • 26

    OCT

  • 05

    OCT

  • 02

    OCT

  • 02

    OCT

  • 17

    SEP

  • 15

    JUL

  • 06

    JUL

  • 17

    JUN

  • 01

    JUN

  • 27

    MAI

  • 04

    MAI

  • 30

    AVR

  • 10

    AVR

  • 19

    MAR

  • 19

    MAR

  • 03

    MAR

  • Le dernier dossier Plein OuestVoir tous les dossiers

    Rebondir après un échec

    Rebondir après un échec

    Recommander à un ami loader

    CCI Nantes St-Nazaire

    Voir toutes nos implantations
    CCI Pays de la Loire
    Le site web de la CCI Pays de la Loire  
    CCI.FR
    Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie