Aménagement du territoire

Article

Une nouvelle dynamique économique pour le territoire de Grand Lieu

Publié le 22/08/2016 - Par Fabienne Proux

Les zones d’activités disséminées sur les neuf communes à l’est du lac de Grand Lieu travaillent pour doper leur attractivité dans une concurrence entre territoires de plus en plus vive. Des projets ambitieux sont engagés. 

Une nouvelle dynamique économique pour le territoire de Grand Lieu

« Malgré la conjoncture économique difficile, qui a conduit une quinzaine d’entreprises à fermer leurs portes, le territoire de Grand Lieu a accueilli, depuis le début avril 2014, 59 entreprises supplémentaires sur ses parcs d’activités », souligne d’emblée Johann Boblin, président de la communauté de commune de Grand Lieu (CCGL). L’élu fait du développement économique un élément essentiel pour accompagner l’essor démographique enregistré par le territoire. Il souhaite non seulement permettre aux habitants de trouver des emplois locaux, mais aussi « conforter le tissu d’artisans et accueillir les créateurs d’entreprises. »

Un effet transfert du MIN ?

De fait, tout le monde y gagnerait, à commencer par les entreprises elles-mêmes. « L’attractivité est un cercle vertueux », confirme Christophe Aubry, président de Aigle (association interprofessionnelle Grand Lieu entreprises) comptant une quarantaine d’adhérents, et dirigeant de Duarib, fabricant d’échafaudages et filiale de CDH group (400 salariés - 92 M€ de CA). « Plus le territoire accueille d’entreprises et plus nous pouvons mutualiser les prestations et développer l’offre de services, en termes de restauration par exemple. » 

Zoom

Désenclaver le territoire

L’attractivité dépend aussi de l’accessibilité, point faible de ce secteur du sud Loire contraint par les zones humides. Irrigué par seulement deux axes routiers, la départementale D117 vers Machecoul et la D937 vers la Roche-sur-Yon, les acteurs économiques se battent pour désenclaver leur territoire. Une « priorité » pour Christophe Aubry, qui déplore le manque de dessertes des zones de Tournebride et de Bayonne. « Le renforcement de l’activité au sud-Loire avec notamment le transfert du Min et l’extension de l’IRT Jules Verne doit être une raison supplémentaire pour améliorer les infrastructures routières », fait-il valoir. Si le département a enfin acté la réalisation d’un échangeur au rond-point de Viais, la mise à 2X2 voies de la portion entre le périphérique et Tournebride n’est pas encore acquise. Côté transport en commun, la ligne 12 de bus devrait circuler en partie en site propre à la rentrée. Enfin, la desserte en très haut débit (THD) via la fibre optique s’intensifie progressivement. « C’est indispensable, martèle Christophe Aubry. Car si les infrastructures ne sont pas à la hauteur des besoins des entreprises, cela peut freiner leurs projets de développement. »

La zone d'activité de Grand Lieu

Pour tordre le coup à la conjoncture morose et élargir le panel de ses offres, l’intercommunalité a donc engagé un programme ambitieux de développement de ses zones d’activités. Celui-ci concerne tant le foncier que l’immobilier (1,5 M€ en trois ans, notamment pour construire des bâtiments relais). La stratégie consiste à répondre à la demande des PME et des artisans, privilégiant la proximité. Mais aussi à celle des plus grandes entreprises recherchant des implantations proches des grands axes routiers, à l’instar de Tournebride, à La Chevrolière ou la Forêt, au Bignon. « La demande actuelle est tant endogène qu’exogène et évolue au gré des projets de la métropole nantaise », souligne Johann Boblin. 

Si les secteurs de la logistique, des services et dans une moindre mesure de l’industrie (outillage notamment) sont toujours très présents, l’agroalimentaire serait moins demandeuse. A moins que le transfert du MIN de Nantes à Rezé change la donne : « des fournisseurs des entreprises du Marché d’intérêt national nous interrogent pour s’implanter en sud-Loire afin de se rapprocher de leurs clients », dévoile Johann Boblin.

L’hôpital de la Bayonne transformé en hôtel d’entreprises

Aux 6 hectares actuellement disponibles, la CCGL ajoutera d’ici à 2018, plus de 70 hectares. Quatre zones sont concernées : la ZA de la Raye à Montbert (+ 3,68 ha), le parc d’activités (PA) de Viais à Pont-Saint-Martin (+ 70,7 ha), la ZA de Grand Lieu à Saint-Philbert-de-Grand-Lieu (+ 7,13 ha) et le PA de Tournebride 4 à La Chevrolière (+ 23,7 ha). Simultanément, la communauté de communes va lancer la transformation de l’ancien hôpital psychiatrique de la Bayonne, à Montbert. Situé le long de l’autoroute A83, ce site accueillera d’une part un nouveau parc d’activité de près de 30 hectares et d’autre part un hôtel d’entreprises dans ses anciens locaux administratifs. Leur réhabilitation permettra de loger une quinzaine d’entreprises qui disposeront de bureaux privatifs et de divers espaces communs (salles de réunion, de détente…). « La communauté de communes poursuit sa politique de réserves foncières en vue de projets à plus long terme », prévient ainsi Johann Boblin. Au-delà de 2020, le parc d’activité de la Forêt au Bignon pourrait également être agrandi d’une cinquantaine d’hectares. Les sites de La Chevrolière (ZA du Bois Fleuri), du Bignon (PA de Tournebride-La Boule d’Or) et prochainement de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu sont également concernés. Un soulagement pour les dirigeants d’entreprises du Parc de Grand Lieu. « Nous avons eu la confirmation de cette extension le 23 juin, ainsi que de la requalification de la zone », se réjouit Sébastien Michaud, président de l’association des entreprises de ce parc et directeur de la société Grand Lieu Paysage.

De multiples projets

La Chambre de commerce et d’industrie compte de son côté agrandir de 25 hectares le Domaine d’activités aéroportuaires (D2A) à Pont-Saint-Martin. Le projet, qui devrait être validé par l’Etat en fin d’année en vue d’un début des travaux un an plus tard, consiste à aménager des parcelles de 1 000 à 1 800 m2 pour les vendre à des PME/PMI ou des artisans. « Nous ne ciblons pas la grande industrie, ni les entreprises de services, prévient Patrice Le Bourhis, directeur du patrimoine et de l’immobilier à la CCI Nantes St-Nazaire, car il s’agit de favoriser la complémentarité de l’offre ». Dans ce sens, la CCI lance, en septembre, la construction du premier bâtiment (1 800 m2) de l’éco-parc tertiaire Terra Innova qui développera, à terme, 8 000 m2 de bureaux dans le Bois des Renardières. 

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Aménagement du territoire #Pays de Retz #Zones d'activités #Plein Ouest

Fichier des entreprises en Zones d'Activités de Loire-Atlantique
Voir le produit
Fichier des entreprises en Zones d'Activités de Loire-Atlantique

Optimisez vos actions de marketing direct

Savoir travailler en équipe
Voir le produit
Formation Efficacité professionnelle

Apprenons à bien travailler ensemble.

Comptage piétons Nantes 2011 : Gorges
Voir le produit
Comptage piétons Nantes 2011 : Gorges

Evaluer le flux de piétons sur l'axe Gorges

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Macoretz façonne sa croissance

Commerce, industrie, services

01/09/2014

Loupe

Lire l'article

Macoretz façonne sa croissance

4 enjeux clés pour le territoire

Aménagement du territoire

06/06/2016

Loupe

Lire l'article

4 enjeux clés pour le territoire

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Plein Ouest, l'eMag

Décrypter l'économie de nos territoires

A la une de Plein Ouest

Brèves

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 09

    SEP

  • 18

    JUL

  • 16

    JUN

  • 16

    JUN

  • 10

    JUN

  • 09

    JUN

  • 06

    JUN

  • 29

    JAN

  • 19

    JAN

  • 07

    DEC

  • 26

    OCT

  • 05

    OCT

  • 02

    OCT

  • 02

    OCT

  • 17

    SEP

  • 15

    JUL

  • 06

    JUL

  • 17

    JUN

  • 01

    JUN

  • 27

    MAI

  • 04

    MAI

  • 30

    AVR

  • 10

    AVR

  • 19

    MAR

  • 19

    MAR

  • 03

    MAR

  • Le dernier dossier Plein OuestVoir tous les dossiers

    Rebondir après un échec

    Rebondir après un échec

    Recommander à un ami loader

    CCI Nantes St-Nazaire

    Voir toutes nos implantations
    CCI Pays de la Loire
    Le site web de la CCI Pays de la Loire  
    CCI.FR
    Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie