Commerce, industrie, services

Article

Le soutien des acteurs publics au développement des entreprises

Publié le 02/06/2014 - Par Magali Le Clanche

Les outils publics foisonnent, surtout ceux destinés à soutenir l’innovation. Mais ils manquent souvent de visibilité, voire de lisibilité. Une problématique dont les acteurs commencent heureusement à se saisir.

Le soutien des acteurs publics au développement des entreprises

Prêt à taux zéro, avance remboursable… En termes de financement aux entreprises, la boîte à outils des acteurs publics est régulièrement enrichie de nouveaux dispositifs. Aujourd'hui, la base de données nationale recense 1 600 aides publiques aux entreprises, qu'elles soient financières ou techniques ! Alors que les banques octroient prudemment les crédits, l'Etat et les collectivités locales comptent ainsi entretenir les capacités d'innovation et de croissance.

Mais ce foisonnement d'aides est parfois pointé du doigt. Outre la crainte de voir les deniers publics soutenir certains dispositifs peu efficaces – les financements publics aux entreprises, en France, représentent 110 Md€ par an –, cette multitude d'outils est souvent perçue par le chef d'entreprise comme un épais maquis. D'autant que les intervenants dans ce domaine (collectivités, chambres consulaires, services de l’Etat, etc.) sont, eux aussi, nombreux. Plus d'un dirigeant renonce ainsi à se saisir d'aides, qui lui sont pourtant destinées.

Vers plus de clarté

Une difficulté, dont les pouvoirs publics et leurs partenaires ont pris la mesure. S’appuyant sur une dynamique nationale, les CCI des Pays de la Loire, qui accompagnent et orientent déjà les entreprises via leurs conseillers, renforcent leur implication pour améliorer la visibilité et la lisibilité de ces aides à travers un portail d'information sur les financements publics et privés annoncé pour l'automne. Porté par divers acteurs tels que le Conseil régional, la Fédération française bancaire, la place financière régionale et avec le soutien de fonds européens, cette plateforme web permettra notamment au chef d'entreprise, selon sa problématique (développer un produit ou service innovant, trouver des marchés à l'international, renforcer sa trésorerie...), d'obtenir les premières informations sur les financements possibles et surtout d'être orienté vers l'interlocuteur pertinent. Un outil utile aux TPE et PME réalisant un CA inférieur à 50 M €. Car nombre d'aides publiques les concernent, notamment si elles cherchent à se développer via un projet créateur d'emplois, une idée innovante, ou l’export.

Pour Patrick Baudry, cette quête de clarté est une marque de fabrique locale. « Notre région dispose d’un bon maillage, souligne le délégué Innovation de Bpifrance Pays de la Loire. Dès qu'une entreprise entre en contact avec une structure membre du Réseau de développement de l'innovation, qu'il s'agisse de la Chambre de métiers, de la CCI, de Bpifrance, etc., elle est guidée vers ce qui est le plus profitable pour elle en termes de conseils et de financements. »

Sur ce volet innovation, le choix a en effet été fait d'unir les forces. Depuis 2012, Bpifrance et le Conseil régional soutiennent les porteurs de projet via un dispositif unique : le Fonds Pays de la Loire Territoires d'Innovation. Outre des aides au lancement, une entreprise de moins de 2 000 personnes peut bénéficier d'une subvention (30 000 € en moyenne), lors de l’étude de faisabilité de son projet. Au stade du développement de l’innovation, cet accompagnement prend la forme d’une avance à taux zéro d’environ 200 000 €, remboursable en cas de succès ou de prêt à taux zéro pour l’innovation. « Chaque année, 300 entreprises de la région bénéficient de ces dispositifs », précise Patrick Baudry.

Témoignage

"Accepter de perdre un peu de temps"

« En 2006, après avoir créé mon entreprise, je souhaitais recruter un jeune ingénieur qualité. Avec le Fonds régional pour l’innovation, qui prenait en charge 50 % de son salaire pendant un an, nous avons pu l’embaucher et mieux structurer nos démarches. Parmi d’autres soutiens, après une démarche Déclic, nous avons obtenu d’Oseo (devenu Bpifrance, NDLR), en 2008, une avance de 60 000 € afin de développer un mât autonome solaire à led pour l’éclairage public. Techniquement abouti, ce produit a pourtant subi un échec commercial.

Grâce à cette aide, remboursable uniquement en cas de succès, j’ai pu prendre des risques. Quand on met le doigt dans le réseau RDI, on se rend compte qu’il existe un réel accompagnement technique et financier à l'innovation. Il faut accepter de faire du tri entre les dispositifs, de perdre un peu de temps... Mais, à l’échelle d’une petite boîte, ces aides et conseils sont très intéressants. »

Recruter, une condition…

A ces outils s’en ajoute un autre, tout nouveau : le prêt CCI Innovation. Porté par la CCI Pays de la Loire, en partenariat avec Bpifrance, ce fonds de 2,5 M € permet d’accorder des prêts participatifs de 70 000 à 150 000 € aux PME régionales de plus de trois ans.

Son objectif ? Aider à mettre sur le marché un produit ou service innovant. Plus largement, les acteurs publics mettent volontiers la main à la poche, avec d’autres, quand l’entrepreneur fait rimer développement de l’entreprise avec emploi. En témoigne, le dispositif AID (Atlantique initiative développement).

Abondé par des financeurs publics et privés (CDC, Carene, EADS, STX, CIC, etc.), il aide les PMI locales de plus de deux ans à franchir un cap de croissance via un saut technologique, une innovation ou un développement à l’international, grâce à une avance remboursable sur deux à quatre ans (15 000 à 40 000€ à taux zéro) et la mise à disposition de compétences d’experts. Et ce, à condition d’effectuer au moins un recrutement. En 2013, une trentaine d’entreprises (Delta Meca, Coliwest, CEMI…) ont bénéficié d’AID. Une avance intéressante qui déclenche un effet de levier pour obtenir des financements bancaires.

Mutualiser les risques

Parmi les dispositifs existants, enfin, on peut citer le prêt d’honneur croissance. Porté depuis 2012 par les plateformes d’initiatives locales, ce fonds à 90 % public soutient les projets de développement des entreprises de plus de deux ans. Avec, là encore, l’obligation de recruter. L’ouverture d’un second établissement pour un restaurant, l’embauche de forces commerciales par une agence de communication et le recrutement de magasiniers par un vendeur de lunettes en ligne font partie des 11 projets aidés en 2013. « Nous ne finançons que les entreprises en réelle croissance. Car plus les emprunteurs remboursent, plus nous sommes en capacité de prêter à d'autres, précise Pascal Jolly, directeur d'Initiative Nantes. Nous tenons aussi à ce que le porteur de projet bénéficie d’un accompagnement par un parrain. » En 2014, la plateforme vise 25 projets financés.

Plus qu’une tendance, cette intervention publique accrue auprès des entreprises, et aux côtés des banques, devrait s’inscrire dans le temps. Avec cette volonté des acteurs publics et privés de continuer à financer les projets de développement, tout en mutualisant les risques.

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Financement #Aide #Développement entreprises #Stratégie #Innovation #Plein Ouest

Prêt CCI Innovation
Voir le produit
Prêt CCI Innovation

Vous souhaitez sécuriser et réussir le lancement commercial d'un nouveau produit innovant (innovation numérique, innovation verte...) ?

Pourquoi et comment ouvrir son capital, ce qu'il faut savoir
Voir le produit
Formation Stratégie

Tout ce qu'il faut savoir pour ouvrir son capital

Prêt d'honneur croissance
Voir le produit
Prêt d'honneur croissance

Bénéficiez d'un soutien financier par l'octroi d'un prêt à taux 0 de 5000 € à 15000 € à l'entrepreneur

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Entreprises à forte croissance : l'option bourse

Commerce, industrie, services

02/06/2014

Loupe

Lire l'article

Entreprises à forte croissance : l'option bourse

Le capital investissement : une option gagnant-gagnant

Commerce, industrie, services

02/06/2014

Loupe

Lire l'article

Le capital investissement : une option gagnant-gagnant

Financement des entreprises : la nouvelle donne

Commerce, industrie, services

02/06/2014

Loupe

Lire l'article

Financement des entreprises : la nouvelle donne

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Plein Ouest, l'eMag

Décrypter l'économie de nos territoires

A la une de Plein Ouest

Brèves

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 09

    SEP

  • 18

    JUL

  • 16

    JUN

  • 16

    JUN

  • 10

    JUN

  • 09

    JUN

  • 06

    JUN

  • 29

    JAN

  • 19

    JAN

  • 07

    DEC

  • 26

    OCT

  • 05

    OCT

  • 02

    OCT

  • 02

    OCT

  • 17

    SEP

  • 15

    JUL

  • 06

    JUL

  • 17

    JUN

  • 01

    JUN

  • 27

    MAI

  • 04

    MAI

  • 30

    AVR

  • 10

    AVR

  • 19

    MAR

  • 19

    MAR

  • 03

    MAR

  • Le dernier dossier Plein OuestVoir tous les dossiers

    Rebondir après un échec

    Rebondir après un échec

    Recommander à un ami loader

    CCI Nantes St-Nazaire

    Voir toutes nos implantations
    CCI Pays de la Loire
    Le site web de la CCI Pays de la Loire  
    CCI.FR
    Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie