Commerce, industrie, services

Dossier

Chercheurs et entrepreneurs se rejoignent pour innover

Publié le 01/10/2015 - Par Magali Le Clanche

Les cloisons tombent. Pour doper les capacités d’innovation du territoire, le monde de la recherche et celui de l’entreprise apprennent à travailler ensemble. Avec un transfert de compétences, que divers organismes facilitent.

Pour développer de nouveaux projets, longtemps l’entreprise n’a compté que sur elle-même. Mais son approche évolue : elle a pris conscience que les grandes écoles, les universités, peuvent être un véritable appui pour innover. Sur ce sujet, le lien entre le monde académique et celui des entreprises se renforce ainsi sur le territoire. Et tout un écosystème encourage désormais à plus d’innovation collaborative.
La société Capacités représente l’une des pièces de ce puzzle. Filiale privée de l’Université de Nantes, dédiée à la valorisation de la recherche, elle est une interface entre les besoins des acteurs économiques et les ressources universitaires. Elle s’appuie ainsi sur quatorze laboratoires de l’Université, associés à une trentaine de « cellules de compétences ». Constituées d’ingénieurs, et couvrant diverses filières économiques (agroalimentaire, végétal, génie civil, biotechnologies, matériaux avancés, etc.), ces cellules s’installent au sein des laboratoires. En lien avec une équipe de recherche, chacune travaille à résoudre les problématiques d’innovation des entreprises (lire le témoignage). « Nous proposons un maillon supplémentaire pour accompagner l’intégration progressive des résultats de la recherche dans les technologies, process, usages, etc., que peut produire l’entreprise », précise Jean-Charles Cadiou, son PDG délégué.

L’accès à des compétences et équipements de pointe

Ouest Valorisation, SATT* fondée en 2012, contribue aussi à créer des collpasserelles entre la recherche académique et l’économie. « Elle a vocation à valoriser les résultats de la recherche publique en Bretagne et en Pays de la Loire pour proposer aux entreprises des ressources d’innovation, précise Cyrille Chapon, directeur Transfert. Le but de ce transfert de technologies étant de créer au final de l’activité économique, des richesses et de l’emploi. » Intervenant pour le compte de 23 établissements (universités, organismes de recherche, écoles d’ingénieurs, hôpitaux…) – soit 180 unités de recherche et 7 000 chercheurs –, Ouest Valorisation détecte les découvertes faites par les laboratoires, en évaluant leur potentiel. Elle se charge également de protéger ces inventions, de négocier et de contractualiser les partenariats de recherche entre établissements d’enseignement supérieur et industriels. Mieux, elle publie en ligne plus de 180 offres de technologies innovantes, suceptibles de répondre à des problématiques R&D. Pour les entreprises, il est alors plus aisé d’investir dans des projets collaboratifs avec les laboratoires de recherche. Et d’accéder à des compétences et équipements scientifiques de pointe.
Cette dynamique, EMC2 l’encourage de même. Outre l’ambition de devenir une place forte de l'Advanced Manufacturing (systèmes de fabrication de pointe) à l’échelle mondiale, le pôle de compétitivité vise à conforter le développement du territoire et de ses acteurs via l'innovation collaborative. Comptant 300 adhérents (76 % d’entreprises et 22 % d’acteurs académiques) en Pays de la Loire, il s’emploie à stimuler la R&D entre entreprises et monde de la recherche. « Le Pôle EMC2 constitue un espace structuré d’open innovation, qui offre une méthodologie, des outils et des lieux pour développer des projets collaboratifs », précise Laurent Manach, directeur général. À cela s’ajoutent d’autres actions facilitant les rencontres. Plusieurs fois par an, par exemple, le dispositif Academic Meetings emmène cinq à dix entreprises au coeur des écoles et laboratoires. Lors de la rencontre, un industriel et un étudiant apportent notamment leurs témoignages sur un projet collaboratif. Cette année, l’Ifremer à Brest, l’IUT de Saint-Nazaire ou encore les laboratoires GeM et l'Ireena participaient à l’opération. « En entrant dans les laboratoires, les entreprises peuvent identifier des compétences sur lesquelles s’appuyer, observe Laurent Manach. Pour les chercheurs et les industriels, c’est l’opportunité de trouver une sémantique commune. »  

Trois effets de levier

Seul bémol : peu d’entreprises ont encore le « déclic labo ». Et des freins de natures diverses (financières, organisationnelles, culturelles, etc.) subsistent. Combiner la matière grise du chercheur et la vision de l’entrepreneur s’avère pourtant fructueux. Selon Jean-Charles Cadiou, intégrer les résultats de la recherche apporte à l’entreprise une source de différenciation forte. Et ce d’autant plus qu’elle peut croiser, via la recherche universitaire, de nombreuses disciplines scientifiques. Laurent Manach, de même, voit dans l’innovation collaborative trois effets de leviers. Le premier est financier. « Aujourd’hui, les entreprises ont du mal à financer l’intégralité de leur développement. Passer par la collaboration permet de mutualiser les coûts », dit-il. Selon lui, les projets collaboratifs aident aussi l’entreprise à avancer plus vite, en travaillant avec des partenaires pointus sur les sujets traités. Ils constituent, enfin, une opportunité d’accéder à des technologies qu’elle ne maîtrise pas. Au final, cette relation relève du gagnant-gagnant. Tandis que les premières bénéficient de compétences de pointe, en externalisant tout ou partie de leur R&D, l’enseignement supérieur accroît ses partenariats avec le monde économique. Et obtient par là même des moyens supplémentaires pour la recherche. Un cercle vertueux donc. Et un formidable accélérateur d’innovation pour le territoire.  


* SATT : Société d’accélération du transfert de technologies

 

Témoignage

témoignage

Valéry Ferber, Directeur Environnement et Innovation de l’entreprise Charier, à Montoir de Bretagne

« Depuis deux à trois ans, nous entretenons davantage de relations avec l’Université, notamment avec l’IUT de Saint-Nazaire, avec lequel nous échangeons sur des projets de recherche. De même, nous faisons ponctuellement appel à la société Capacités sur des sujets R&D. Actuellement, nous travaillons par exemple sur la résistance à l’érosion des matériaux de digue. Par l’intermédiaire de Capacités, des chercheurs de l’Institut de recherche en génie civil et mécanique (GeM) réalisent ainsi des essais pour nous, qui permettront de valider des procédés industriels innovants. Notre entreprise dispose déjà de ressources pour mener les projets R&D. Mais quand il s’agit par exemple de matériaux nouveaux, nous avons besoin de compétences et d’outils autres. Via Capacités, nous disposons ainsi de moyens d’essai pointus, dans lesquels nous n’aurions pas investi parce que trop spécifiques ou trop coûteux. De même, c’est une formule souple quand on a besoin d’une expertise ponctuelle et pas forcément de mener une vaste recherche. Nous apprécions cette possibilité de commandes à géométrie variable, adaptées aux besoins et au budget. »

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Entreprise #Enseignement supérieur #Recherche et développement #Innovation #Compétences

Initiation au co-développement
Voir le produit
Formation Innovation

Découvrez le co-développement

DEFI 9 : neuf défis pour écrire sans faute
Voir le produit
Formation Efficacité professionnelle

DEFI 9 : neuf défis pour écrire sans faute

BTS Management des Unités Commerciales
Voir le produit
BTS Management des Unités Commerciales

Vous souhaitez développer votre performance commerciale ?

> Accéder à toute l'offre CCI
Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Plein Ouest, l'eMag

Décrypter l'économie de nos territoires

A la une de Plein Ouest

Brèves

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 09

    SEP

  • 18

    JUL

  • 16

    JUN

  • 16

    JUN

  • 10

    JUN

  • 09

    JUN

  • 06

    JUN

  • 29

    JAN

  • 19

    JAN

  • 07

    DEC

  • 26

    OCT

  • 05

    OCT

  • 02

    OCT

  • 02

    OCT

  • 17

    SEP

  • 15

    JUL

  • 06

    JUL

  • 17

    JUN

  • 01

    JUN

  • 27

    MAI

  • 04

    MAI

  • 30

    AVR

  • 10

    AVR

  • 19

    MAR

  • 19

    MAR

  • 03

    MAR

  • Le dernier dossier Plein OuestVoir tous les dossiers

    Rebondir après un échec

    Rebondir après un échec

    Recommander à un ami loader

    CCI Nantes St-Nazaire

    Voir toutes nos implantations
    CCI Pays de la Loire
    Le site web de la CCI Pays de la Loire  
    CCI.FR
    Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie