Commerce, industrie, services

Dossier

Recrutement : de l’art de faire correspondre l’offre et la demande

Publié le 10/11/2015 - Par Dominique Perez

Pour « sourcer » les diplômés dont elles ont besoin, aller à la rencontre des écoles et des universités pour trouver les stagiaires et futurs salariés, de quels moyens disposent les entreprises ? Tour d’horizon.

Recrutement : de l’art de faire correspondre l’offre et la demande

Des plus classiques, comme les forums de recrutement, aux plus nouveaux (lire l’encadré), les moyens d’identifier et de recruter des diplômés fraîchement sortis des écoles et des universités sont connus. Mais la rencontre entre étudiants et entreprises, entre l’offre de compétences et la demande, ne va pourtant pas toujours de soi. Pour la favoriser, employeurs comme établissements de formation du territoire mettent en place des collaborations qui vont parfois au-delà des schémas classiques. Une nécessité pour les PME notamment, qui n’ont pas souvent les moyens de « professionnaliser » des liens suivis vers les écoles et les universités. Or, diffuser une offre d’emploi n’est pas toujours suffisant pour parvenir à recruter « le » candidat ad hoc.

Communiquer en amont

Le paradoxe est connu : sur un marché de l’emploi pourtant tendu, des offres qui pourraient trouver preneurs se heurtent à des difficultés de recrutement. Parmi d’autres, le Pays de Châteaubriant se trouve dans cette situation. D’un côté, des entreprises qui offrent des emplois et utilisent massivement la voie de l’apprentissage pour intégrer de nouvelles recrues. De l’autre, des lycées d’enseignement général, technologique et professionnel qui préparent à des qualifications correspondant en partie à ces besoins. Entre les deux, un fossé que s’attache désormais à combler le Conseil Territorial du Pays de Châteaubriant, et son groupe « Relations Écoles Entreprises ».
« La méconnaissance est forte entre les deux mondes, constate Jean-Paul Yvrenogeau, dirigeant de Fircamexet pilote du groupe de travail. Nous avons décidé de les rapprocher. » Rencontres régulières (une quarantaine depuis le début de l’opération il y a deux ans) entre chefs d’établissement et sociétés, visites d’entreprises organisées pour les enseignants… Le petit groupe d’entrepreneurs (cinq initialement) et des quatre établissements impliqués dans la démarche travaillent désormais sur des actions concrètes pour « sourcer » les apprentis, ce mode d’intégration étant le principal moyen utilisé pour embaucher les jeunes. Un travail qu’il n’aurait pas été possible pour les entreprises d’organiser seules. Les résultats d’une enquête réalisée cette année par la CCI Nantes St-Nazaire ont révélé en effet que la demande était forte de mutualiser les actions pour recruter : 27 % des entreprises interrogées ont exprimé leur désir d’avoir un support de communication commun pour faciliter les recrutements en alternance, 30 % d’un forum et 32 % d’un « speed meeting » (rencontres rapides entre employeurs et candidats.) Des actions qui seront pour partie mises en oeuvre dès 2015. En juin, chaque chef d’entreprise a déjà pu recevoir un catalogue des formations proposées sur le territoire.

Favoriser les rencontres

Ce hiatus entre entreprises et offre de formation est également tangible dans l’enseignement supérieur, monde encore à défricher pour bien des entreprises, qui pourtant ont des besoins de recrutement. « Il est encore compliqué de s’y retrouver dans l’offre de formation locale, constate Valérie Suarez, responsable de formation d’Ima technologies. Les entreprises sont souvent obligées d’aller à la recherche des informations et on ne trouve pas toujours les compétences techniques dont on a besoin. » Sa société recherche notamment des diplômés de droit sensibilisés ou intéressés par la relation clientèle. L’Université, à qui l’on a longtemps reproché d’être déconnectée du monde économique, a pourtant fait des pas de géant à Nantes. Noël Barbu, vice-président des affaires financières de l’Université de Nantes, souligne ainsi les liens entretenus à travers la recherche et l’aide à la création d’entreprises. « Nous avons fait un gros travail depuis quelques années. Nous avons ouvert un espace Entreprises, avec un numéro de téléphone, et les enseignants et chercheurs de leur côté se confrontent de plus en plus au monde économique. » Depuis trois ans, l’université propose ainsi une « Semaine Université-Entreprise », où les deux mondes échangent, dans le but d’établir des partenariats et de recruter ou de proposer des stages. Au forum « Les Têtes de l’emploi », qui fêtera sa 5e édition le 3 décembre prochain (140 entreprises étaient présentes en 2014), s’est ajouté un concours original, « Les Talents du Tertre », organisé par la direction de l’insertion professionnelle de l’université. Le principe ? Les étudiants inscrits dans des filières traditionnellement peu connues des recruteurs présentent leurs compétences en trois minutes face à un jury composé notamment de professionnels. « C’est une vitrine des formations pour les employeurs et cela permet aux étudiants de prendre de l’assurance et de la confiance », explique Élisabeth Trichet-Dubourg, qui pilote l’organisation de cet événement. Tout ce dont ont besoin les employeurs pour que la rencontre se fasse…

Témoignage

Mélinda Schelder, Responsable des étudiants-entreprises chez Audencia groupe_ ©DR

« Nous multiplions les rencontres étudiants/entreprises »


Speed-recruiting
« Les premières années du programme Grande école ont un stage de découverte à effectuer pendant l’été. Nous proposons donc à des entreprises qui disposent de ce type de stages de venir faire une présentation de leurs métiers, entre 13h00 et 14h00, et de mener ensuite de mini-entretiens avec les étudiants qui ont participé à ces présentations. Ce sont des formats courts, assez informels, avec des étudiants qui ne sont pas forcément inscrits au préalable. »

Forums
« Les entreprises recrutent de plus en plus par leur propre espace recrutement sur leur site web. On entend dire que les forums vont disparaître, ce n’est pas le cas. Les étudiants et les recruteurs ont toujours besoin d’un face à face. » Mais la gestion des CV papier reçus à cette occasion n’est pas toujours simple. « Une société comme Job to Day propose aux étudiants de préenregistrer leur CV, et aux entreprises d’identifier les candidats qu’ils ont rencontrés et de les traiter à part, pour qu’ils ne soient pas noyés dans la base générale. »


Chat, webinar
(conférence en ligne sur un thème donné)

« Pendant deux ans, nous avons proposé aux entreprises un outil équivalent à un forum virtuel, qui permettait notamment à l’étudiant et à l’entreprise de trouver un créneau pour chatter, avec la possibilité de basculer sur une conversation privée. Cela a bien fonctionné, mais l’étudiant cherche toujours à avoir un lien physique avec le recruteur et les entreprises n’avaient pas suffisamment d’étudiants pour rentabiliser l’investissement. On est encore en phase de test pour trouver les meilleurs outils pour favoriser ces échanges. Une quinzaine d’entreprises se sont révélées intéressées pour communiquer à distance avant les forums avec les étudiants. »

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Entreprise #Enseignement supérieur #Recrutement

Tutorat écoles
Voir le produit
Tutorat écoles

Faites appel à un ou plusieurs étudiants de l'Enseignement Supérieur pour développer vos projets

RH +
Voir le produit
RH+

Optimisez vos RH avec un diagnostic de vos besoins et un accompagnement personnalisé

Attaché commercial Pomona
Voir le produit
Attaché commercial Pomona

Formation professionnelle et diplômante (Bac+2) en alternance

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Chercheurs et entrepreneurs se rejoignent pour innover

Commerce, industrie, services

01/10/2015

Loupe

Lire l'article

Chercheurs et entrepreneurs se rejoignent pour innover

Vers une coopération renforcée

Commerce, industrie, services

01/10/2015

Loupe

Lire l'article

Vers une coopération renforcée

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Plein Ouest, l'eMag

Décrypter l'économie de nos territoires

A la une de Plein Ouest

Brèves

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 09

    SEP

  • 18

    JUL

  • 16

    JUN

  • 16

    JUN

  • 10

    JUN

  • 09

    JUN

  • 06

    JUN

  • 29

    JAN

  • 19

    JAN

  • 07

    DEC

  • 26

    OCT

  • 05

    OCT

  • 02

    OCT

  • 02

    OCT

  • 17

    SEP

  • 15

    JUL

  • 06

    JUL

  • 17

    JUN

  • 01

    JUN

  • 27

    MAI

  • 04

    MAI

  • 30

    AVR

  • 10

    AVR

  • 19

    MAR

  • 19

    MAR

  • 03

    MAR

  • Le dernier dossier Plein OuestVoir tous les dossiers

    Rebondir après un échec

    Rebondir après un échec

    Recommander à un ami loader

    CCI Nantes St-Nazaire

    Voir toutes nos implantations
    CCI Pays de la Loire
    Le site web de la CCI Pays de la Loire  
    CCI.FR
    Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie