Métropole internationale

Article

VIE, une aide précieuse pour se lancer à l’export

Publié le 16/03/2016 - Par Dominique Perez

De Shanghai à Bogota, en passant par New-York ou Berlin, chaque année des Volontaires Internationaux en Entreprise (VIE) représentent des entreprises ligériennes dans le monde. Une formule gagnante qui permet souvent de transformer l’essai…

VIE, une aide précieuse pour se lancer à l’export

« Quand nous avons décidé de mettre en place un relais commercial à Dubaï, nous n’avons pas tout de suite pensé au VIE. En étudiant de près la question, nous nous sommes finalement rendus compte que la formule présentait bien des avantages », résume le docteur Arnaud Ballay, directeur du bureau d’études d’Ecoplage.
Pour cette TPE de Sainte-Luce-sur Loire spécialisée dans la valorisation et la gestion des plages, les Emirats représentent un marché potentiel qui valait la peine d’explorer.  Pendant deux ans, une jeune commerciale en VIE a prospecté ce nouveau territoire, ce qui a permis à l’entreprise d’y « prendre pied ». Ecoplage a donc pu expérimenter un dispositif qui séduit de plus en plus de dirigeants souhaitant se développer à l’export.

Tester de nouveaux marchés

En engageant pour un an ou deux ans un ou une jeune, âgé(e) de 28 ans au plus et désirant se faire une expérience à l’étranger, les entreprises peuvent à la fois tester de nouveaux marchés et une recrue. Le tout à un coût raisonnable : l’indemnité du VIE, en Pays de la Loire, est prise en charge à 100 % durant 12 mois par le Conseil régional, pour des missions à vocation commerciale ou d’appui technique à la vente. Un soutien réaffirmé par la nouvelle équipe régionale. « Nous allons poursuivre les aides, confirme Paul Jeanneteau, président de la commission Entreprise et Développement international du Conseil régional. Nous allons en revanche étudier les moyens de rendre le dispositif plus agile et plus fluide. »
 

Une incitation non négligeable, surtout pour les plus petites entreprises, directement concernées sur le territoire (lire l’encadré) : l’indemnité comprend une part fixe de 715 euros mensuels et une part variable en fonction des pays, allant de 1300 à 3900 euros mensuels. Ce dispositif peut être en outre complété par des aides du Coface notamment. 

Bien encadrer le VIE 

Le seul argument financier ne peut néanmoins suffire. Pour ne pas se cantonner ç un rôle de stagiaire en observation à l’autre bout du monde, le VIE doit être « recruté et considéré comme un salarié », souligne Etienne Juliot, vice-président d’Obeo, (conseil en systèmes et logiciels informatiques). Cette PME de 50 salariés basée à Carquefou a sélectionné un jeune diplômé d’école de commerce envoyé au Québec. « On ne peut pas se dire simplement : j’attaque les Etats-Unis, alors je prends un VIE ». 
En plus de la connaissance du pays cible et de la langue, il convient de s’assurer de l’autonomie du candidat. Dans cette démarche, les entreprises ne sont heureusement pas seules. «  Nous aidons à la sélection des candidats et proposons par exemple des tests linguistiques avec des membres de notre équipe, qui maîtrisent les langues étrangères », explique Jean-Bernard Manceau, conseiller CCI International Pays de la Loire. Chargée de la mise en œuvre du dispositif, la structure accompagne les entreprises tout au long du parcours.

Prévoir un relais local

Autre recommandation : même s’il doit être autonome, attention à ne pas laisser le jeune seul face à ses questions. « Il faut être très vigilant sur ce point, recommande David Gérard, directeur associé du groupe Altios International, société de conseil en commerce international basée à Saint-Herblain. Il faut penser notamment au décalage horaire avec la France, et veiller à prévoir un relais local pour que le VIE bénéficie d’un véritable encadrement. » 
En l’absence de filiale ou de représentation commerciale, d’autres solutions existent pour accueillir des VIE, via les réseaux consulaires, les missions économiques ou des groupements d’entreprises. « Le mieux est alors de choisir une société travaillant dans un domaine similaire, estime Etienne Juliot. Notre VIE était hébergée chez un partenaire, dont elle partageait l’open space. Nous avons instauré deux points hebdomadaires par visioconférence. » 
Signe ultime de la réussite de ce dispositif, le VIE voit souvent sa collaboration se concrétiser par une embauche. «  On estime entre 70 et 80 % le pourcentage d’embauches en CDI à l’issue de la mission », précise Jean-François Manceau.

En savoir plus

Qui bénéficie des VIE dans la région ?

De 2006 à 2015, 572 dossiers de VIE ont fait l’objet d’une aide, pour 391 entreprises bénéficiaires (et dont 43 % en Loire Atlantique).

Quelle taille d'entreprises ?

  • 45 % sont des PME entre 10 et 49 salariés
  • 28 % ont entre 50 et 199 salariés
  • 17 % ont moins de 10 salariés

Quels secteurs d'activité ?

L’électronique arrive en tête avec 20 % des dossiers, suivi de l’agroalimentaire (18 %) et de la plasturgie-composite (13%). 

 

Sources : CCI International - CCI Pays de la Loire

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Plein Ouest #International #Export #Développement entreprises

ACCEL'Export
Voir le produit
ACCEL'Export

Booster le développement international de votre entreprise

Appui implantation
Voir le produit
Appui implantation

Accompagner l'entreprise dans son projet d'implantation

Responsable en commerce international
Voir le produit
Responsable en commerce international

Formation professionnelle et diplômante (Bac+3) sous contrat de formation professionnelle

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Identifiez votre potentiel export

Commerce, industrie, services

01/09/2014

Loupe

Lire l'article

Identifiez votre potentiel export

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Plein Ouest, l'eMag

Décrypter l'économie de nos territoires

A la une de Plein Ouest

Brèves

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 09

    SEP

  • 18

    JUL

  • 16

    JUN

  • 16

    JUN

  • 10

    JUN

  • 09

    JUN

  • 06

    JUN

  • 29

    JAN

  • 19

    JAN

  • 07

    DEC

  • 26

    OCT

  • 05

    OCT

  • 02

    OCT

  • 02

    OCT

  • 17

    SEP

  • 15

    JUL

  • 06

    JUL

  • 17

    JUN

  • 01

    JUN

  • 27

    MAI

  • 04

    MAI

  • 30

    AVR

  • 10

    AVR

  • 19

    MAR

  • 19

    MAR

  • 03

    MAR

  • Le dernier dossier Plein OuestVoir tous les dossiers

    Rebondir après un échec

    Rebondir après un échec

    Recommander à un ami loader

    CCI Nantes St-Nazaire

    Voir toutes nos implantations
    CCI Pays de la Loire
    Le site web de la CCI Pays de la Loire  
    CCI.FR
    Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie