Stratégie numérique

Article

Oser le "click and collect"

Publié le 01/09/2014 - Par Fabienne Colin

Face à des consommateurs pressés et hyper-connectés, les commerçants innovent. Certains proposent désormais d’acheter en ligne et de récupérer ses emplettes sur place. Le retrait en magasin se démocratise.

Le site de l’enseigne de prêt-à-porter Célio invite à acheter ses vêtements sur internet et à les récupérer une demi-heure plus tard dans le point de vente de son choix. C’est le « click & collect », un système de retrait en magasin en train de se développer considérablement. 73% des Européens estiment que c’est « un excellent moyen de les attirer dans un magasin donné », selon une étude Cetelem de février 2014. La Fnac, Darty, les Galeries Lafayette… les grandes enseignes sont des moteurs. Pour autant, ce phénomène ne se limite pas aux chaînes nationales.

Des ventes additionnelles

En Loire-Atlantique, depuis des années déjà, le chocolatier carquefolien Vincent Guerlais propose de venir chercher ses créations achetées en ligne dans l’une de ses boutiques. Depuis, le traiteur nantais Brison et d’autres artisans de métiers de bouche se sont lancés. Tout comme le magasin Home Scandinave dans le centre-ville de Nantes. « Ça marche bien », explique Marine Sourdin, gérante de cette boutique de décoration, qui a lancé son site marchand en octobre 2013. « Environ un achat sur dix est retiré en boutique. Davantage pendant les fêtes de fin d’année. » La clientèle s’épargne ainsi les frais de livraison. Elle évite aussi le casse-tête du parking (il suffit de se garer quelques instants, le temps de prendre sa marchandise).

Le commerçant peut aussi espérer toucher de nouveaux consommateurs et générer, sur place, des ventes additionnelles. A lui de provoquer les achats d’impulsion face à des clients ravis qu’on leur facilite les courses. « C’est un service en plus pour nos clients », résume Julien Plé, responsable e-commerce du magasin Timberland de Nantes Atlantis.

Des débuts timides

Toutefois, le click & collect n’est pas encore totalement rentré dans les moeurs des petits commerces. Pour le proposer, le commerçant doit disposer d’un site marchand, une démarche qui peut faire reculer. Face à ce constat, Grégoire et Stéphanie Guillet, à l’origine du magazine gratuit et nantais Numéro Chik, ont créé pour les commerçants une offre  clé en main facile à administrer. Leur « market place », accessible depuis le site de la revue, tel un centre commercial virtuel, propose une boutique en ligne pour moins de 600 € et 1,5 % du chiffre d’affaires. L’offre inclut le service click & collect. « Ce n’est pas gagné d’avance. C’est à nous de mettre davantage en lumière ce service, d’éduquer les gens », estime Grégoire Guillet.

De fait, ce système demeure méconnu des commerçants indépendants, mais aussi des clients. « Il faudrait que je communique davantage », reconnaît Marine Sourdin. « Pour l’instant, très peu de commandes ont fait l’objet d’un retrait », observe de son côté Julien Plé. De plus en plus médiatisé, ce service pourrait bien décoller à Noël prochain.

Zoom

Drive : au magasin sans y entrer

Devenu un phénomène en grande distribution, le « drive » permet de faire ses courses sur internet et de remplir son coffre sans rentrer dans le magasin. Ce modèle a inspiré trois jeunes entrepreneurs, créateurs, en mai dernier, du site O-Poisson.fr. L’étal de cette poissonnerie est virtuel. Le client fait ses achats en ligne et vient les chercher dans le point de retrait d’Orvault, sur un parking commun à des magasins de bricolage. Les clients ont mordu à l’hameçon : plus de 80 % des ventes sont effectuées ainsi.

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Plein Ouest #Numérique #Web #Développement commercial

Optimiser son site avec google analytics
Voir le produit
Formation web

Analysez le trafic de vos visiteurs

Licence professionnelle E-Commerce et Marketing Numérique
Voir le produit
Licence Professionnelle E-Commerce et Marketing Numérique

Vous développez les performances de votre site internet ?

Perfectionnement Facebook
Voir le produit
Formation web

Boostez votre page facebook

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les réseaux sociaux, vecteurs de chiffre d'affaires ?

Commerce, industrie, services

01/12/2014

Loupe

Lire l'article

Les réseaux sociaux, vecteurs de chiffre d'affaires ?

Vitrines virtuelles, business réel

Stratégie numérique

01/12/2014

Loupe

Lire l'article

Vitrines virtuelles, business réel

Partage Twitter Face à des consommateurs pressés et hyper-connectés, les commerçants innovent. Certains proposent désormais d’acheter en ligne et de récupérer ses emplettes sur place. Le retrait en magasin se démocratise.

&p[images][0]=http://nantesstnazaire.cci.fr/sites/default/files/mediatheque/po/strategie_numerique_cf.colin.jpg" target="_blank"> Partage Facebook
Partage Google Plus Partage LinkedIn

Plein Ouest, l'eMag

Décrypter l'économie de nos territoires

A la une de Plein Ouest

Brèves

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 26

    SEP

  • 09

    SEP

  • 18

    JUL

  • 16

    JUN

  • 16

    JUN

  • 10

    JUN

  • 09

    JUN

  • 06

    JUN

  • 29

    JAN

  • 19

    JAN

  • 07

    DEC

  • 26

    OCT

  • 05

    OCT

  • 02

    OCT

  • 02

    OCT

  • 17

    SEP

  • 15

    JUL

  • 06

    JUL

  • 17

    JUN

  • 01

    JUN

  • 27

    MAI

  • 04

    MAI

  • 30

    AVR

  • 10

    AVR

  • 19

    MAR

  • 19

    MAR

  • 03

    MAR

  • Le dernier dossier Plein OuestVoir tous les dossiers

    Rebondir après un échec

    Rebondir après un échec

    Recommander à un ami loader

    CCI Nantes St-Nazaire

    Voir toutes nos implantations
    CCI Pays de la Loire
    Le site web de la CCI Pays de la Loire  
    CCI.FR
    Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie