CCI Nantes St-Nazaire
CCI Nantes St-Nazaire
16 Quai Ernest Renaud - CS 90517
44105 Nantes Cedex 1

Tel : 02 40 44 60 00
communication@nantesstnazaire.cci.fr

Actualité

Gaspillage alimentaire : La grande distribution  en action

Commerce - 29 Octobre 2019

Gaspillage alimentaire : La grande distribution en action

Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, les enseignes de la GMS ont partagé leurs expériences et leurs bonnes pratiques à la CCI Nantes St-Nazaire.

24h pour vous répondreUne question ? Nos conseillers vous répondent !

Dons des invendus, vente en vrac .... 

 

10 millions de tonnes de nourriture par an, pesant 60 millions d’euros de marchandises. C’est ce que représentait en 2016 le gaspillage alimentaire dans le secteur de la grande distribution, selon les derniers chiffres de l’ADEME. 

Face à ce constat, les pouvoirs publics et les professionnels du secteur ont pris le dossier en main, dans le sillage de la Loi Garot qui impose depuis deux ans aux grandes surfaces de distribuer leurs invendus alimentaires. 

Pour faire avancer ce sujet, la CCI Nantes St-Nazaire organisait au mois d’octobre, avec l’ADEME et Nantes Métropole, une matinale professionnelle rassemblant une quinzaine d’acteurs de la grande distribution de Loire-Atlantique et des structures concernées par la thématique afin de les faire partager leurs expériences en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire. 

Une matinale d’autant plus remarquée qu’elle réunissait différentes enseignes (Leclerc, Système U, Intermarché, Carrefour et Auchan) qui faisaient fi ici des aspects concurrentiels pour mettre en commun leurs bonnes pratiques.

 

Témoignage de Christophe Jolivet, Directeur de l’hypermarché Auchan 

Gestion des stocks 

Faisant suite à un premier rendez-vous organisé par la CCI Nantes St-Nazaire en 2017, cette matinale a permis de faire le point sur les avancées des professionnels. La première d’entre-elles concerne une meilleure gestion des stocks de la part des grandes surfaces. La quasi-totalité des magasins ont en effet une meilleure gestion des stocks en amont via des logiciels qui s’appuient sur l’historique des ventes pour ajuster au mieux la préparation des commandes des chefs de rayon. 

« On a ainsi considérablement fiabiliser nos commandes, mieux organiser les rotations des produits entre les réserves et les rayons. Et pour que cela fonctionne, il a fallu former l’ensemble de nos collaborateurs à l’enjeu du gaspillage » souligne Guy Le Goëc, directeur du Carrefour La Beaujoire à Nantes. Et Bertrand Pasquier qui dirige le Super U de Legé de renchérir : « En 2015, une étude de l’ADEME avait démontré que nous perdions 1% de notre chiffre d’affaires en gaspillage. Nous nous sommes dotés d’outils informatiques pour nos commandes et nous avons ainsi diminué nos pertes de 40.000 € dès la première année ! ». 

Stickage des dates courtes 

Le stickage des produits à date courtes est un autre levier largement pris en main par les responsables de la GMS. « Le stickage de ces produits dans une zone dédiée au en rayons permet de réduire la casse. Chaque semaine, nos chefs de rayon reçoivent des alertes sur les dates courtes pour pouvoir écouler ces produits en fin de semaine », note Guy Le Goëc. 

« Grâce à ce stickage, on écoule ainsi 80 % des produits dates courtes. Le reste est trié est donné à des associations comme la Banque Alimentaire, les Restos du Cœur, etc » explique Christophe Jolivet qui dirige l’hypermarché Auchan de Saint-Herblain. Chaque magasin noue ainsi des partenariats avec des associations caritatives qui redistribuent ensuite les invendus à des foyers modestes. Pour autant, le  rythme de ces collectes reste parfois à améliorer, les associations ne disposant pas toujours de ressources suffisantes pour récupérer l’ensemble des invendus. 

Vrac, contenants … 

Ces avancées de la GMS contre le gaspillage alimentaire, mais aussi la réduction des emballages, se concrétisent également par la possibilité offerte aux consommateurs d’apporter leurs propres contenants pour leurs achats de produits frais. « On accepte la vente dans les contenants dès lors qu’ils sont propres et refermables. Certes aujourd’hui, cette pratique est encore anecdotique dans notre magasin, mais c’est dans l’air du temps et on voit qu’une jeune clientèle y est déjà sensible », note Jean-Charles Piche, directeur de l’Intermarché de Saint-Nazaire. « La problématique des déchets plastiques devient importante pour les consommateurs, mais aussi pour nos collaborateurs. Prendre en main ces sujets, c’est aussi donner du sens à notre métier », sourit Christophe Jolivet. 

Dans le même ordre d’idée, les grandes surfaces font également de plus en plus la part belle à la vente en vrac dans leurs rayons, répondant ici à une attente croissante de la clientèle. « Nos clients veulent avoir une empreinte écologique plus faible et sont prêts à accepter davantage de contraintes, en apportant leurs contenants ou en faisant le choix de produits en vrac », détaille Yann Germain directeur de l’enseigne Cœur de Nature à Paris.

Lors de cette matinale professionnelle, les représentants de la grande distribution ont également pu découvrir des initiatives pouvant leur permettre de réduire le gaspillage alimentaire, à l’image du projet Solifood Nantes qui transforme en cookies des invendus de pains et qui travaille à un projet de revalorisation des invendus des fruits et légumes en les transformant en soupe, confiture …. Pour industrialiser ses process et monter en puissance, Solifood Nantes devrait se dote d’une unité de production sur le Min de Nantes en 2021 au sein de laquelle travailleront des personnes en situation de handicap  et donner ainsi naissance à une nouvelle filière de réduction des déchets et du gaspillage alimentaire.

 

 

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

Votre contact

Simon JANVIER

Chargé des Relations Médias
02 40 44 63 31

simon.janvier@
nantesstnazaire.cci.fr

Recommander à un ami loader

 

 

Close

La CCI Nantes St-Nazaire à votre écoute... différemment.

Dans le cadre des mesures de confinement prises pour enrayer l'épidémie de Coronavirus, nous ne sommes plus en mesure d'accueillir physiquement nos visiteurs.

Toutes nos équipes sont désormais en télétravail et restent à votre écoute pour répondre à vos besoins et problématiques.

Pour toutes questions relatives au Coronavirus, nous vous invitons à nous appeler au 02.40.44.6001

Pour tout autre sujet, contactez-nous au 02.40.44.6000

Vous pouvez également consulter notre site : NantesStNazaire.cci.fr

Nous restons mobilisés à vos côtés pour traverser cette période délicate. N'hésitez pas à nous contacter.