CCI Nantes St-Nazaire
CCI Nantes St-Nazaire
16 Quai Ernest Renaud - CS 90517
44105 Nantes Cedex 1

Tel : 02 40 44 60 00
communication@nantesstnazaire.cci.fr

Actualité

Commerce infos - Infos locales

Commerce - 25 Octobre 2022

Infos locales

L'information spécialisée des professionnels du commerce.

24h pour vous repondreUne question ? Nos conseillers vous répondent !

Infos locales

 

 

Nantes métropole, Nord et Sud - « On ne parle jamais de ce qui marche bien »

David Drouet a racheté le tabac-presse du Château avec sa compagne, et dit avoir reçu « un super accueil de la population. Bon, peut-être que les gens désagréables ne viennent pas chez moi », sourit-il. Le quartier, note-t-il, est « populaire, avec des gens de tous âges, et un chouette brassage de cultures ». « Quand j’ai annoncé que je m’installais ici, certains m’ont dit « Courage », « Bravo », comme si le secteur était abandonné ou déshérité, ou qu’il y avait de la délinquance à outrance. Dans les quartiers prioritaires, on pointe toujours la violence et les trafics. On ne parle jamais de ce qui marche bien. » Et d’ajouter : « Le premier commerce que j’ai tenu, c’était dans une petite commune de 350 habitants en Vendée, et ça ne m’a pas empêché d’être cambriolé deux fois. On est heureux de travailler ici. »

Source : Presse Océan, 19/10/2022

Chateaubriant - Du local à ma table, le circuit court à portée de clic

Lancée en 2021, la plateforme Du local à ma table permet de faire se rencontrer des producteurs locaux avec des consommateurs.

Quelle est l’origine de la plateforme Du local à ma table lancée par la communauté de communes ? L’idée a germé à la suite du premier confinement, en 2020. L’intercommunalité avait mis sur pied une carte interactive sur Internet, qui permettait aux habitants de savoir où aller chercher des produits locaux dans un périmètre réduit. 

En quoi consiste cette plateforme ? Il s’agit d’un site Internet indépendant, ouvert en mai 2021, conçu par deux développeurs. 

Le producteur met en ligne les produits qu’il souhaite vendre et le consommateur les choisit en fonction du point de retrait qu’il privilégie. Il y en a aujourd’hui six.

Une vingtaine de producteurs proposent actuellement leur production, tous issus du territoire. Le consommateur achète ce qu’il veut et le producteur vend ce qu’il a en stock, sans montant minimum. « La cible, ce ne sont pas les personnes qui sont déjà convaincues par les circuits courts, mais celles qui travaillent et n’ont pas forcément le temps de venir au marché ou d’aller acheter en direct chez le producteur. Les services de la Comcom réfléchissent à mettre en place des points de retrait dans les entreprises, pour faciliter l’accès à tous les salariés du territoire à ce type de service.

Source : Ouest-France.fr, 14/10/2022

 
Vay - La commune met ses commerces à l'honneur

La commune de Vay a décidé de braquer les projecteurs sur les commerces locaux à l'occasion d'une journée festive organisée ce samedi 15 octobre. Une journée qui sera marquée, par l'ouverture en avant-première du café-restaurant, avec atelier coiffure et plumes pour les enfants, marché de producteurs locaux et de produits artisanaux, et exposition sur les anciens commerces de la commune présentée par "Mémoires de Vay". L'atelier cuisine de l'ESAT Val-de-Vay sera mobilisé pour la préparation de crêpes et galettes. 

"Notre commune a compté jusqu'à 30 commerces. J'ai moi-même connu cinq cafés à Vay", se souvient la maire Marie-Chantal Gautier qui souhaite mettre l'accent sur le renouveau des commerces existants. Six producteurs qui proposent de la vente directe seront présents samedi pour proposer légumes, fromages, cidre, pain fermier, viennoiseries ou poteries.

Source : L'éclaireur de Châteaubriant, 14/10/2022

 
Mouzillon - Commerce. Le magasin de producteurs installe un distributeur automatique

Depuis son ouverture en octobre 2016 La Ferme de Chez Nous ne cesse d’innover afin d’apporter toujours plus de service à sa clientèle. Pour sa sixième année d’existence, le magasin de producteurs a décidé d’investir dans un distributeur automatique, qui sera en service 24/24 et 7 j/7 jours. Nous sommes ouverts du mardi au samedi, et nous ne pouvons pas ouvrir plus afin de préserver notre personnel. Alors, pour apporter un service supplémentaire à notre clientèle, à des moments où le magasin est fermé, nous avons décidé d’installer un distributeur sur la Place de la Vendée. 

La Ferme de Chez Nous est désormais réputée pour garnir ses étalages de produits frais en direct de chez les producteurs. Il en sera de même pour ce distributeur, qui sera achalandé régulièrement de produits courants, mais pas que. « Des produits du quotidien et des produits de dépannage seront proposés. Tout est évidemment sous vide. Nous avons également du jus de pomme, des compotes de pomme et des pommes. Les gens pourront trouver aussi des quiches lorraines, des roulés au fromage, des filets de poulet, et d’autres viandes fraîches sous vide », détaille le représentant d’une structure qui a fait le choix de prendre un contrat de location mensuel pour ce nouvel appareil.

Le fait de travailler avec des produits frais offre la possibilité de proposer en libre-service des plats de saison, que le magasin compte bien mettre à l’honneur dans cette nouvelle vitrine automate. Environ 25 produits différents seront disponibles à toute heure ».

Source : L'Hebdo de Sèvre et Maine, 13/10/2022

Saint-Hilaire-de-Clisson - La supérette ouvrira en janvier

Les travaux du pôle commercial devraient se terminer pour début décembre. Toutefois, la supérette de 155m2 ne devrait ouvrir qu’en janvier. « Les fêtes de Noël ne sont pas la période la plus propice pour un commerce comme celui-ci, les clients se tournant vers les grands centres commerciaux, » estime le maire Denis Thibaud.

L’enseigne Coccimarket sera alors posée. « Aldouest, le distributeur de la marque, permet que les gérants puissent réaliser des achats en local. Il n’y a pas d’exclusivité. C’est ce qui nous avait intéressés, » indique le maire.

Les deux appartements du dessus ont trouvé preneur. Seule la cellule de 44m 2 est disponible. La municipalité cherche des locataires. « L’espace pourrait accueillir un commerce ou une profession indépendante sur un site neuf, avec un stationnement et une visibilité idéale », imagine Denis Thibaud.

Source : L'Hebdo de Sèvre et Maine, 13/10/2022

Nort-sur-Erdre - Avec Graines de bio, cap sur le local

Le magasin Graines de bio change de main et change de cap. Clément Remmele reprend à son compte le magasin bio de la ville, après avoir créé en 2020 l’entreprise Mon Drive commerçant, qui propose un service de drive en partenariat avec les commerces de la commune. « Le but, c’est de revenir à l’idée initiale qui présidait à la création du magasin, c’est-à-dire mettre à disposition du public un magasin de producteurs locaux en proposant du bio et du local. C’est une vision à long terme pour devenir, d’ici à cinq ans, une institution nortaise », déclare Clément Remmele.

Deux nouveautés sont proposées aux clients : un service de livraison tous les mardis mercredis et jeudis, avec la commande à passer avant 13 h et livraison dans l’après-midi « Ce service concerne notamment les personnes âgées et celles qui ont des difficultés à se déplacer », remarque Clément.

Autre nouveauté, « un coup de pouce social », à destination des moins de 25 ans, étudiants, jeunes, travailleurs, chômeurs, à qui Graines de bio propose, uniquement le jeudi, une réduction de 10 % sur tout le magasin sur présentation de la carte d’identité en caisse.

Source : Ouest-France, 26/09/2022

La Chevrolière - Loire-Atlantique : à seulement 22 ans, il reprend la boulangerie où il était salarié

Matys Visonneau est devenu le nouveau propriétaire de "La boulangerie du lac", à La Chevrolière. Il succède au couple Thubert depuis quelques jours.

"J'ai fait mon apprentissage à la boulangerie Thubert avec Olivier et Sylvie. J'ai obtenu mon brevet professionnel en 2019. En juin 2021, je suis retourné y travailler jusqu'en août 2022, mais dès décembre 2021, on m'a proposé de reprendre le fonds de commerce. Je n'étais pas trop prêt."

Après réflexion, le jeune décide de se lancer dans l'aventure. Il monte le dossier et avec le soutien financier de Initiative Loire-Atlantique Sud (ILAS), l'affaire est conclue. Les proches sont au rendez-vous. Un distributeur a été installé. Il sera rempli le lundi avec des baguettes Tradition et Tradigraine.

Source : actu.fr, 21/09/2022

 

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

Recommander à un ami loader

Nos produits et services

Accéder à toute l’offre CCI