CCI Nantes St-Nazaire
CCI Nantes St-Nazaire
16 Quai Ernest Renaud - CS 90517
44105 Nantes Cedex 1

Tel : 02 40 44 60 00
communication@nantesstnazaire.cci.fr

Actualité

Tourisme infos - Infos locales

Tourisme - 24 Novembre 2023

Infos locales

L'info spécialisée des professionnels du tourisme.

24h pour vous repondreUne question ? Nos conseillers vous répondent !

Infos locales

Batz-sur-Mer - Office de tourisme. Une station vélo au service des cyclotouristes

Le vélo est redevenu tendance pour se déplacer. Au point que la commune a souhaité accompagner le développement de la pratique en aménageant la voirie et en menant des actions de sensibilisation. C’est dans ce cadre que l’Office de tourisme municipal a rejoint la marque Accueil vélo en 2022. La marque Accueil Vélo est la garantie pour les usagers de trouver un accueil et une offre homogène et identifiable de services adaptés et de qualité le long des itinéraires cyclables pour les cyclistes en itinérance.

Le cahier des charges prévoit notamment des places de stationnement vélo, un point d’eau et des sanitaires à proximité de l’établissement, un affichage de plusieurs types d’informations visibles de l’extérieur (météo, numéros d’urgence…,) et une mise à disposition d’informations spécifiques à l’intérieur de la structure (listes de loueurs et de réparateurs de vélo, cartes d’itinéraires cyclables, horaires des trains acceptant les vélos…) ….

« C’est pour satisfaire ces préconisations que nous avons installé une station vélo à côté de l’Office de tourisme », indique Marie-Catherine Lehuédé, le maire.

Source : L'Echo de la Presqu'île, 27/10/2023

Ingrandes - Une nouvelle carte pour randonner

Imaginée par les bénévoles de Tourisme culture et patrimoine (TCP) d’Ingrandes-Le Fresne-sur-Loire, une carte de randonnée vient de voir le jour.

Depuis des années, l’accueil du syndicat d’initiative met en effet à disposition des cartes fournies par la communauté de communes du pays d’Ancenis à l’ouest et par celle de Loire-Layon-Aubance à l’est.

Seulement voilà… « Ingrandes-Le Fresne-sur-Loire apparaît souvent isolée à un bout ou l’autre de ces cartes, » se désole Jean-Philippe Lainé, le président de l’association. « Pourtant, l’étendue de notre beau site naturel justifie la présentation de superbes balades à pied et à vélo en partant de notre village et en rayonnant autour. »

La carte a été tirée à une centaine d’exemplaires cet été, afin de « faire un test ». Une réédition en 500 exemplaires est donc d’ores et déjà disponible. Illustrée de photos et de légendes explicatives mentionnant les points d’intérêt et les services, « cette nouvelle carte propose toutes les combinaisons de trajets possibles ». 

« Nous espérons que les gens vont s’approprier cette carte. Nous sommes intéressés par les retours que chacun voudra bien nous faire », précise Jean-Philippe Lainé. Cette carte vient en complément d’une autre carte autour de la Vallée de la Boire-Torse.

Dimanche 12 novembre, randonnée du comité des fêtes ; www.tourisme-culture-patrimoine.fr

Source : Ouest-France, 8/11/2023

Le salon du tourisme de Nantes fait peau neuve

Créé en 2000, le salon international du tourisme de Nantes s’offre un coup de jeune et devient Voyages et outdoor, le salon de toutes les évasions. Organisé par l’agence indépendante morbihannaise Safym, il accueille 20 000 visiteurs pour plus de 200 exposants régionaux, nationaux et internationaux. Et c’est l’un des plus importants salons du tourisme en France.

En changeant de nom et d’image, il suit les nouvelles tendances du secteur du voyage et des loisirs, donc des professionnels et aussi du grand public. « Le terme tourisme revêt un caractère technique et apparaît comme une consommation trop réductrice d’une région ou d’un pays», confie Arnaud Métivier, le directeur de Safym. «Voyages et outdoor évoque à la fois l’évasion, les vacances et la découverte, mais aussi une double notion de plus en plus présente : la vanlife et l’itinérance douce.» Voyages et outdoor Nantes se tiendra les 2, 3 et 4 février au parc des expositions de la Beaujoire.

Source : presseocean.fr, 21/11/2023

 

Pornic - Pays de Retz - Location saisonnière : Pornic agglo affûte ses armes

Pornic agglo rend obligatoire la déclaration des locations saisonnières. Le but : réaliser une cartographie précise avant de définir de nouvelles règles du jeu en la matière.

Pornic agglo pays de Retz compte mener la chasse à ce qu’elle appelle, dans un langage administratif « l’expansion significative de l’activité de locations saisonnières ». Autrement dit : pour faire revenir sur le marché locatif des biens à l’année, il faut faire la guerre aux plateformes numériques qui, après des années de « laissez-faire », déséquilibrent le marché immobilier.

En effet, si Pornic recense officiellement 483 meublés de tourisme, essentiellement répartis entre le centre-ville et sur la côte (en hausse de 20 % par rapport à 2021), la réalité des faits est toute autre. « Ce sont 1 100 offres qui ont été décomptées sur les plateformes de meublés de tourisme pour la seule commune de Pornic. Il est donc fort probable que les chiffres issus des déclarations collectées soient en deçà de la réalité, de nombreux meublés n’étant pas déclarés en mairie malgré l’obligation en la matière », indique la mairie.

« La dérive est perceptible, estime le maire, Jean-Michel Brard, s’exprimant lors du conseil municipal de Pornic, jeudi 16 novembre. Ces outils innovants et appréciés à l’origine, ont eu pour conséquence néfaste d’inciter de nombreux propriétaires à transformer leurs locatifs à l’année en meublés de tourisme, au détriment de la population locale. »

Avant de se livrer à un combat, mieux vaut connaître son adversaire. D’autant que c’est souvent devant les tribunaux que se joue le combat entre collectivités locales et plateformes de locations saisonnières. « L’objectif de cette démarche est d’avoir, dans un an, une cartographie précise des meublés de tourisme et de savoir combien on compte de logements par propriétaire, détaille le maire. Une fois qu’on aura toutes ces informations, on pourra, nous, élus, établir notre stratégie : est-ce qu’on limite à un seul bien par propriétaire ? Ou est ce qu’on fixe à 400, par exemple, le nombre maximal de meublés de tourisme dans la commune ? En tout cas, il faudra argumenter notre décision et cet inventaire permettra de le faire devant un tribunal administratif. »

« Quelles sanctions sont prévues en cas de non-respect de ce changement d’usage ? » , interroge l’élu de l’opposition, Philippe Deveille. Réponse de l’adjoint en charge de l’urbanisme, Edgard Barbe : jusqu’à 50 000 € d’astreinte par jour et par mètre carré pour un local transformé sans autorisation. De quoi refroidir des personnes tentées d’esquiver les règles.

Source : Ouest-France, 21/11/2023

Saint-Brevin-les-Pins - Tourisme. Saint-Brevin sur la route des pèlerinages

Depuis 2021, l’office de tourisme intercommunal travaille avec l’association Haltes Pèlerines en Loire-Atlantique pour valoriser les chemins de pèlerinage en Sud Estuaire.

En effet, « de plus en plus de randonneurs empruntent les chemins de pèlerinage pour vivre une expérience sportive, ressourçante ou spirituelle, permettant de découvrir les richesses du patrimoine sur leur trajet », commente la structure.

C’est un moyen de faire connaître la station balnéaire à un autre public, en mode « slow tourisme », en prenant son temps, en s’imprégnant pleinement de la nature et en privilégiant les rencontres.

Ces dernières années, la commune s’est donné les moyens de développer ce nouveau mode de tourisme. Cela s’est concrétisé à travers l’aménagement de plusieurs infrastructures.

Tout d’abord, durant l’été 2021, il y a eu l’installation d’un panneau sur la place Bougainville, à Mindin, indiquant le GR8, le chemin de Saint-Jacques de Compostelle par la côte Atlantique.

Au printemps dernier, un tampon a été mis en place pour les pèlerins du chemin de Saint-Jacques dans les offices de tourisme de Saint-Brevin et Paimboeuf.

Et cet été, sur cette même place, une borne a été installée qui informe les randonneurs qu’ils sont à 1 600 km de Saint-Jacques de Compostelle. C’est aussi le point de départ d’un long pèlerinage vers Rome, à 2 157 km, en empruntant la Via Ligeria.

Source : Le Courrier du Pays de Retz, 20/10/2023

 
 

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

Recommander à un ami loader