CCI Nantes St-Nazaire
CCI Nantes St-Nazaire
16 Quai Ernest Renaud - CS 90517
44105 Nantes Cedex 1

Tel : 02 40 44 60 00
communication@nantesstnazaire.cci.fr

Mettre en oeuvre votre projet de développement

Ils ont créé leur boutique en ligne sur MaVilleMonShopping.fr

24h pour vous repondreUne question ? Nos conseillers vous répondent !

Découvrez les témoignages de commerçants qui ont créé leur boutique en ligne gratuitement. Faites comme eux, c'est simple et gratuit. Une équipe dédiée à la CCI Nantes St-Nazaire peut vous accompagner au 02.40.44.6000.

Témoignages 

 

AÏCHA VARACHE, GÉRANTE DE L’INSTITUT DE BEAUTÉ MADEMOISELLE’A À REZÉ

Durant la période de confinement, pourquoi avez-vous créé votre boutique en ligne sur MaVilleMonShopping ? 

L’élément déclencheur, cela a été la fermeture de mon institut de beauté durant la période de confinement. Je me suis alors demandé comment je pouvais malgré tout faire de la trésorerie. Une amie coiffeuse m’a alors parlé de la marketplace MaVilleMonShopping. Je me suis dit que ça ne me coûtait rien d’essayer ce canal de vente. J’ai alors créé cette boutique en ligne assez facilement. Pour cela, j’ai bénéficié des conseils d’un opérateur de la CCI et j’ai pu mettre en ligne des cartes cadeaux, des produits pour le visage et le corps, des gommages, des masques...  Pourtant, avant cette expérience, je n’avais jamais envisagé de vendre en ligne.  

Comment jugez-vous justement vos débuts dans la vente en ligne ? 

Ils sont bons, puisque j’ai réalisé près d’une vingtaine de ventes. Cela représente quand même un peu de trésorerie en période de crise. Pour pousser cette nouvelle offre online, j’ai relayé ma boutique en ligne MaVilleMonShopping  via Facebook et auprès de mon fichier clients. Je vais poursuivre cette activité en ligne, car en plus de générer des ventes, cette vitrine constitue un catalogue pour présenter mes produits aux clients

 

 

Valentin Lemaitre, dirigeant-associé du salon de coiffure La Kage (Nantes)

C’est la période de confinement qui vous a amené à créer votre boutique en ligne sur MaVileMonShopping.fr ? 

Oui, clairement. On avait pensé à créer un site marchand, mais pour des questions de temps et de coûts financiers, nous n’avions pas franchi le pas. Là, le fait que la plateforme MaVilleMOnShopping.fr soit gratuite durant la période de confinement nous a encouragée à nous lancer. On l’a fait aussi car nous étions dans une période d’inventaire et qu’il nous fallait essayer d’écouler nos stocks de produits.

 

Quel retour d’expérience pouvez-vous nous faire à propos de la plateforme ? 

D’abord, sa prise en main a été très simple. Ensuite, nous ne nous étions pas fixés d’objectifs et aujourd’hui, par ce nouveau canal, nous avons vendu une quinzaine de produits comme des shampoings, des colorations, des bons cadeaux, etc., pour un montant de 800€. On fonctionne en click and collect mais aussi via la livraison du service Stuart de La Poste qui est très efficace. Evidemment, cela ne compense pas les pertes, mais représente quand même un peu de trésorerie. Cela nous a permis surtout de fidéliser la clientèle en répondant à ses besoins car nous avions des clientes qui auraient pu se tourner vers d’autres distributeurs pour trouver certains produits. En communiquant dessus avec nos réseaux sociaux, notre boutique en ligne nous a vraiment permis de garder ce lien avec la clientèle.

 

 

SANDRINE GERMAIN, GÉRANTE DU MAGASIN DE VÊTEMENTS FÉMININs LES FÉES BOUTIQUE À SAVENAY

Vous avez créé votre boutique en ligne sur MaVilleMonShopping … La vente en ligne est une nouveauté pour vous ? 

Oui, mais je réfléchissais à lancer cette activité de vente en ligne depuis 4 ans déjà. Et puis faute de temps, cela ne s’est pas fait. La fermeture de mon magasin durant la période du confinement m’y a amenée. Juste avant de créer mon e-shop sur MaVilleMonShopping.fr, je me suis servis de mes réseaux sociaux Facebook et Instagram pour vendre et livrer quelques clientes, puis j’ai découvert cette plateforme locale et j’ai sauté le pas puisque j’avais tout à y gagner

L’outil a été simple à prendre en main ? 

Oui, même si référencer ses produits prend un peu de temps puisque j’ai aujourd’hui 130 références sur ma boutique en ligne. Je ne m’étais pas fixé d’objectif via ce nouveau canal, mais j’en suis déjà à une vingtaine de ventes. Pour moi ce e-shop a aussi une fonction de catalogue en ligne pour mes clientes. Même si mon magasin a rouvert, je vais poursuivre cette activité en ligne. Je considère que nous n’en sommes qu’au démarrage. Cette période a aussi montré que les habitudes de la clientèle évoluaient et il faut suivre ce mouvement.  En temps voulu, je vais notamment me servir de MaVilleMonShopping.fr pour écouler mes stocks des collections passées. 

 

 

Angelina Pasquier, dirigeante du magasin de chaussures Woman by Pied d’Estale (Pornichet)

Comment en êtes-vous arrivée à créer votre boutique en ligne sur MaVilleMonShopping ? 

« La vente en ligne, pour moi c’est le seul moyen de ne pas voir mon activité réduite à 0 durant cette période. Quand j’ai entendu parler de cette initiative, je m’y suis donc intéressée et j’ai sauté le pas. Dans mon cas, il a fallu lancer une stratégie digitale et réseaux sociaux, chose que j’avais déjà faite pour une ancienne boutique que j’ai cédée. J’ai donc créé très simplement ma boutique virtuelle sur MaVilleMonShopping, avant de communiquer dessus via Facebook et Instagram, mais aussi avec des SMS adressés à mon fichier clientèle ».

 

Quels sont les résultats après 2 semaines de boutique en ligne active ? 

« J’ai réalisé une trentaine de ventes, soit 3.700€ de CA. Nous proposons du « click and collect » et de la livraison au domicile des clients. Sur la vitrine, nous avons même mis des flash-codes qui renvoient sur la boutique en ligne. J’avais déjà des clientes en attente de pouvoir acheter des produits en ligne, je leur apporte donc satisfaction. Pour les autres, cela permet de garder le lien, même durant la fermeture. J’avais en tête de créer une boutique en ligne, cette crise m’a fait accélérer le projet. Une chose est sûre, après la réouverture je poursuivrai cette activité de vente en ligne ». 

 

 

Anne-Elisabeth Cadic, gérante salon Vog Coiffure à Rezé

Votre boutique en ligne est active depuis 15 jours sur MaVilleMonShopping. Pourquoi avoir opté pour cette activité online ? 

« Plutôt que de subir la situation, je me suis demandée ce que je pouvais faire pour pouvoir payer mes factures et ne pas avoir à emprunter pour les régler. J’ai donc suivi le webinaire de présentation de la marketplace et j’ai créé ma boutique parce que j’en avais le temps. J’ai commencé en y proposant des bons d'achat de 10 à 150 €. Comme j’avais aussi des demandes de clients qui souhaitaient acheter en ligne, j’ai mis en vente sur la plate-forme une trentaine de produits. Cela va du shampoing au sèche-cheveux, en passant par les coffrets cadeaux… ». 

 

 

Et ça marche ? 

« Je ne m’étais pas fixé d’objectif mais oui. A ce jour, j’ai réalisé près de 2.000 € de CA en ligne, dont 1.700 € de bons d’achats. Non seulement je ne suis pas à 0 et cela soutient ma trésorerie, mais en plus j’entretiens ainsi le lien avec mes clients. Je vais peut-être aussi en gagner de nouveaux avec ceux qui ont opté pour le bon d’achat sans être client-régulier. Avant cette période inédite, je n’avais jamais envisagé de faire de la vente en ligne, mais après ces débuts je vais continuer ». 

 

ANNE SOPHIE RUAULT, SUR LE CHEMIN DES SAVEURS (SAINT-SÉBASTIEN-SUR-LOIRE)

Quelles sont les raisons pour lesquelles vous êtes inscrits sur MaVilleMonShopping ?

« Notre activité de traiteur a plongé de 90% avec la crise car nous travaillions beaucoup avec les entreprises pour de l’événementiel ou des plateaux-repas. On a entendu parler de cette plateforme et on s’est dit que cela valait le coup de l’essayer, d’autant qu’elle est portée par des acteurs crédibles. La création de notre boutique a pris moins d’une heure et c‘est très simple d’y proposer nos menus de la semaine. Pour nous qui n’avions pas de site commercial, le paiement en ligne sur la plateforme est aussi un vrai plus ».

 

 

 

Quels sont les premiers retours d’expérience que vous faite de la marketplace ? 

« D’abord, cela nous permet de nous occuper l’esprit. C’est loin d’être négligeable d’un point moral. On conserve ainsi une petite activité et un lien avec nos clients puisque nos publications sur les réseaux sociaux, notre site web et nous mailing renvoient vers notre nouvelle boutique en ligne MaVilleMonShopping.fr. Pour nous qui travaillons surtout avec une clientèle d’entreprises, c’est aussi l’occasion de nous tourner davantage vers celle des particuliers ».

 

Cédric Guillemot, fondateur de Fruit Ride (Rezé)

Pourquoi avoir créé votre boutique en ligne sur MaVilleMonShopping ? 

« Pour la vente de nos rubans de fruits destiné au marché du snacking, nous passons habituellement par des réseaux de distribution spécialisés bio, des professionnels de la restauration hors-domicile, etc., mais nous ne touchions pas directement les consommateurs. Dans un coin de notre tête, on avait envie de développer cette activité B to C. Nos habituels canaux de distribution étant stoppés, on a saisi l’opportunité de créer notre boutique virtuelle sur MaVilleMonShopping.fr. Son ancrage local, correspond bien à notre ADN puisque nous travaillons surtout avec des producteurs de l’Ouest ». 

 

Qu’est-ce que vous attendez de la plateforme ?

« Je ne rêve pas, cela ne va pas compenser ma baisse d’activité. En revanche, cela s’inscrit dans notre stratégie de devenir multicanal en matière de distribution. Avec MaVilleMonShopping.fr, on teste grandeur nature la vente directe aux consommateurs, et sans coût pendant le confinement. Vendre en ligne, cela contribue aussi à notre notoriété. Comme les autres, on traverse une période difficile, mais autant en profiter pour saisir les opportunités. La markeplace en est une ».  

 

 

 

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

Vos contacts

CCI NANTES ST-NAZAIRE / MA VILLE MON SHOPPING

T. 02 40 44 6000

contact-mavillemonshopping@
nantesstnazaire.cci.fr
Guillaume SERAZIN

Manager du commerce - Ville Saint-Nazaire, CARENE

serazing@agglo-carene.fr

Recommander à un ami loader

En complément

loader