Commerce, industrie, services

Article

Cambriolages : le rôle clé de la prévention

Publié le 01/12/2015 - Par Fabienne Colin

Les cambriolages coûtent cher à une entreprise. Investir dans la prévention paie. Zoom sur une feuille de route méthodique.

Cambriolages : le rôle clé de la prévention

L’enjeu est grand. À titre d’exemple, entre 2010 et 2012, le concessionnaire de camions nantais Sidan s’est fait voler pour plus de 100 000 € de marchandises. Et, au-delà du coût brut, il a fallu rassurer le personnel, réparer les camions endommagés, gérer l’insatisfaction de clients qui n’ont pu être servis dans les temps… « On n’empêchera jamais les voleurs d’exister mais on peut leur rendre la tâche plus difficile », explique le Major James Piton, référent Sûreté en Prévention Technique de la Malveillance en Pays de la Loire. Sa méthode ? Placer des obstacles sur le parcours entre la rue et « la cible », c’est-à-dire le produit convoité par les cambrioleurs. À commencer par l’extérieur. Le gendarme préconise ainsi une « clôture rigide d’un minimum de 2 m de haut, sans failles, un portail de la même hauteur, fermé et verrouillé ». Un conseil suivi à la lettre par Sidan qui a investi dans une deuxième grille de protection et ce, malgré la crise économique. « De plus, au sein du réseau Nant’Est Entreprises,  nous avons négocié un contrat avec un nouveau fournisseur pour bénéficier de rondes adaptées, confie le DG de Sidan, Pierre-Antoine Charpentier Colin. Depuis, il y a eu des tentatives d’intrusion, mais elles ont échoué grâce à la surveillance. »

Déstabiliser les cambrioleurs

Entre l’enclos et le bâtiment, la gendarmerie conseille également d’installer un système d’éclairage avec détection de présence. « C’est déstabilisant et cela avertit le voisinage », précise le Major Piton. L’édifice, lui, doit idéalement être doté d’ouvrants antieffraction. À l’intérieur, le principe du barrage reste le même. Les objets souvent volés comme l’outillage doivent être rangés chaque soir dans une pièce murée aux portes métalliques fermées à clé. Extérieur comme intérieur seront idéalement mis sous un système d’alarme qui déclenche une sirène et un signal lumineux. Surveillants et gendarmes seront d’autant plus rapides s’ils repèrent visuellement le lieu de l’effraction. Dans les commerces, il est conseillé de se protéger contre les éventuels véhicules bélier et de doter sa vitrine d’un rideau métallique. À l’intérieur, « au-delà de 500 € il faut évacuer l’argent liquide », insiste le Major Piton. entreposé dans un coffre-fort scellé. La boulangerie Prali’Noix à Pont-Saint-Martin a préféré prévenir que guérir. Depuis quatre ans, elle est équipée de caméras reliées à des alarmes, des haut-parleurs et une société de surveillance. Chaque fois que des voleurs ont tenté d’entrer dans la boutique, ils ont fui, effrayés par le tapage. Pour optimiser la prévention, les gendarmeries locales souhaitent être averties de la moindre tentative. En amont, elles proposent surtout de se rendre gratuitement dans les entreprises pour établir un diagnostic « sûreté » et sensibiliser le personnel. Ultime conseil : « Si vous êtes braqué, ne jouez pas les héros, donnez l’argent en caisse. »

Zoom

Ils ont mutualisé leur protection

« Il faut se fédérer pour faire surveiller les zones d’activité », estime Gérard Allio, 1er vice-président de la CCI Nantes St-Nazaire, en charge de l’industrie. Depuis l’an dernier, au Club des Entreprises de Loire et Sillon, les partisans de la mutualisation paient chaque mois entre 90 et 500 € (selon la tranche d’assurance vol/incendie) pour cofinancer le rondier chaque nuit. Autre exemple : dans les zones d’activité de Malville, la collectivité a joué le jeu en finançant des caméras. Avec, à la clé, une baisse des tentatives de 100 % durant les six premiers mois. Revers de la médaille : celles-ci se sont déplacées vers Pontchâteau… D’où l’intérêt d’une mobilisation généralisée.

Des besoins ?

L'espace Produits & Services de la CCI Nantes St-Nazaire vous propose des produits ou services en lien sur #Entreprise #Sécurité

Flash'diag bilan de santé
Voir le produit
Flash'diag bilan de santé

Le Flash'diag bilan de santé est un dispositif vous permettant d'évaluer la santé financière de votre entreprise et d'estimer un niveau d'alerte éventuel.

Fichier entreprises 100 salariés et + Pays de la Loire
Voir le produit
Fichier entreprises 100 salariés et + Pays de la Loire

Prospectez les entreprises de 100 salariés et plus en Pays de la Loire

Club Business Silver Eco Pays de la Loire
Voir le produit
Club Silver Eco PdL

Le Club Business Silver Eco réunit des entreprises de la filière implantées en Pays de la Loire pour les aider à développer leur activité.

> Accéder à toute l'offre CCI

Ces articles peuvent également vous intéresser :

« J’ai commencé comme auto-entrepreneur »

Commerce, industrie, services

08/02/2016

Article

Lire l'article

« J’ai commencé comme auto-entrepreneur »

Carine CHESNEAU, Pdg Lambert-Manufil

Stratégie

10/04/2015

Parole d'entreprise

Lire l'article

Carine CHESNEAU, Pdg Lambert-Manufil

Partage Twitter Partage Facebook Partage Google Plus Partage LinkedIn

Tous les articles #Paroles de ...

Voir les articles suivants

Recommander à un ami loader